04 mars 2014

Confessions d'un canard sex-toy - t1 Préliminaires - Milly Chantilly

confessions canard sex toyQuatrième de couverture :
Dans ses rêves les plus fous, Sigmund est un majestueux canard sauvage.
Hélas, le Tout-Puissant en a décidé autrement... et fait de lui un délicieux objets de plaisir.
On imagine trop vite une existence palpitante, faite de jouissance et de volupté... Erreur!
Les confidences de Sigmund, le canard pas toujours ravi de sa condition, vous feront vibrer de plaisir rire!


Ce que j'en ai pensé :
La semaine passée, Sieu K et moi avons enfin franchis les portes d'un magasin de BD installé depuis quelques semaines dans les environs mais que nous n'avions pas encore pris le temps de visiter. Pas très grand mais bien achalandé il nous a permis à tout deux de ne pas en ressortir les mains vides.
Et si j'ai merveilleusement bien choisis la nouvelle série qui me tiendra en haleine à partir de maintenant dans le titre de Cesare, il n'en a pas été de même pour ma moitié mon tiers mon restant tout le monde.

Bien sur je vous parlerais de mon choix, parce que vraiment il en vaut la peine(!), mais tout d'abord je vais commencer par le sien. Parce qu'il est... Enfin, vous allez voir.
 
L'album est découpé en strip d'une demi page. Au départ ils n'ont aucun liens entre eux, ce qui changera quelque peu par la suite mais toujours sans grande linéarité. Ce qui n'est pas un problème en soit mais ça n'aide pas vraiment à se plonger dans l'univers du livre.

Je ne vais pas vous mentir, j'ai trouvé cette BD super chiante! Les blagues sont éculées et tombent généralement à plat.
Le dessin est sympa. Du moins les trois-quatre vraies illu qui se cachent dans ses pages...
Je m'explique, les filles dessinées sont généralement bien maitrisées, assez jolies et ,même si le style fait très illustrations de magazine féminin, ça reste un trait agréable à regarder. Le problème c'est que la majorité de l'album ne représente que Sigmund le canard vibrant et Elise la vache on ne sait pas trop quoi, et que, dans 7 cas sur 10, les cinq à six cases formant un même strip ne sont que des foutus copier/coller d'un même dessin avec juste de petits changements au niveau des yeux. Surtout que, comme si ça ne suffisait pas, le copier/coller ne sévit pas que dans les cases d'un même strip mais bien dans des strips différents. Hé oui, un bon quart des gags se passe sur le rebord de la baignoire. Avec le même dessin de canard, le même dessin de vache, le même foutu dessin de savon et quelques bulles mousseuses. Parfois on a droit à un autre décor (youpie) mais les vannes font plat sur plat et se noient malgré tout, même dans les pages sans eau.

Bon j'avoue. J'ai souris deux ou trois petites fois.
Mais vous avouerez que ça fait peu sur un album de 46 pages.

Points forts : Les (trop rares) dessins de persos sont vraiment sympa même s'ils ne sont pas non plus révolutionnaire.
Points faibles : C'est chiant, plat, pas drôle, prévisible, répétitif... J'aime bien les histoires un peu perverses d'habitude, mais là j'ai vraiment pas compris l’intérêt.
Nombre de tomes : Deux pour l'instant.

Mix canard sex toy


19 octobre 2013

Vie de Merde tome 1 - les premières fois - Grelin - Hipo

VDM-tome-1-Les-premières-foisAujourd'hui j'ai eu envie de profiter de l'offre du moment sur Izneo et de lire gratuitement une BD qui, je le pensais, avait tout pour me plaire.

Le tome 1 des VDM dessinées, sur le thème des premières fois.
Jusqu'à l'année dernière j'aimais passer régulièrement sur le site de VDM pour découvrir les nouvelles vies de merde dessinées et par la même occasion de nouveaux dessinateurs bien souvent très prometteurs. J'ai fini par arrêter d'y aller parce que leurs pages mettaient 10 plombes à s'afficher et faisaient ramer tout mon PC, quand ça ne le faisait carrément pas planter, mais peut être (probablement même)  que ce RDV est toujours d'actualité, donc si vous êtes intéressés une seule adresse : Celle ci!

Enfin bon, ce recueil me semblait donc idéal pour moi et même s'il n'était illustré que par une seule personne cela ne me dérangeait nullement vu que j'adore les dessins de Grelin!

J'ai donc commencé ma lecture avec plein de "que c'est beau!" dans la tête. Du moins jusqu'au bas le la première planche où c'est devenu "Mouais c'est beau mais c'est pas drôle...". Ne voulant pas juger ce livre trop vite j'ai continué, deux planches, trois, quatre, cinq... Je suis bien vite arrivée au bout de l'album et je l'ai virtuellement refermé en ayant peut être esquissé un ou deux petits sourires. C'est peu. Très peu! Surtout pour une BD prétendument marrante.

Alors soit je ne fais plus partie du public visé par ces blagues, soit ça a été mal adapté, soit... Bah je ne sais pas, mais c'était vraiment pas une réussite et je n'ai pas vraiment plus de choses à dire la dessus.

Ça plaira peut être aux ados, après tout pourquoi pas, il y a des boobs partout, ça plaira ça plus aux garçons je crois.
Donc je vous le conseille, là tout de suite maintenant, parce qu'il est gratuit et que si vous ne connaissez pas encore le travail de Grelin c'est une façon comme une autre de le découvrir. Mais dans d'autres circonstances je vous conseillerais plutôt de passer votre chemin, il y a tellement d'autres BD qui méritent d'avantages que vous dépensiez vos sous pour les acquérir.

Points forts : Les dessins, mais c'est bien le seul que j'ai relevé.
Points faibles : l'absence de scénario. Bon OK c'est basé sur des VDM et une VDM c'est court, mais soit ils en ont choisit une poignée qui n'étaient pas drôle d'origine soit ils ont mal scénarisé l'ensemble pour le rendre drôle, je ne sais pas.
Nombre de tomes : Série en 13 tomes (toujours en cours) où chaque tome est illustré par une personne différente sur un thème différent (les ordis, les parisiens, les mariages, les vacances, etc)

Mix VDM t1

27 juin 2013

Songes t1 - Coraline - Terry Dodson - D-P Filippi [Lecture en ligne gratuite et légale - offre limitée à 10 jours]

Songes t1 CoralineAujourd'hui on s'attaque à un livre dont j'ai d'abord aimé la couverture et dont j'ai entrepris la lecture en grande partie parce qu'elle était gratuite...
Songes t1 : Coraline

Quatrième de couverture

Certaines frontières sont parfois si fines, si fragiles, qu'elles en deviennent transparentes. Rêve, réalité, il est tellement facile d'oublier son chemin entre ces deux mondes. Laissons donc l'innocence nous emporter en ces contrées où l'on doit abandonner toutes certitudes, toutes, sauf peut-être celle de s'y perdre.

Ce que j'en ai pensé

Comme je l'ai dis ce que j'ai d'abord aimé dans ce livre c'est sa couverture, largement inspirée de l'art nouveau. J'avais un peu peur que, comme souvent, l’intérieur se révèle ne pas du tout être de la même qualité mais mes craintes étaient inutiles, les dessins qui composent l'histoire sont tout aussi sympathique que la couverture, peut être même encore d'avantages.

Une fois le livre ouvert je fus tout d'abord happée par les paysages superbement traités et, de suite après, par toute ces machines, tout ces rouages et ces engrenages qui donnent un coté très streampunk à l'ensemble.

L’histoire en elle même c'est celle de Coraline, jeune femme engagée comme gouvernante dans une superbe maison et dont la tache principale sera de distraire le maitre des lieux, un jeune homme un peu trop absorbé  par la construction de toutes les machines qui peuplent les pages de ce premier tome.
Il ne faudra pas longtemps à Coraline pour comprendre les avantages qu'il y a à vivre dans un tel endroit avec pour seuls compagnons son jeune maitre, un majordome et une vieille femme de ménage. Mais peut être qu'à force de profiter de cette nouvelle situation, des belles robes mises à sa disposition et du lac où elle ne manquera pas de se baigner, ne remarquera t-elle pas le comportement étrange de la maisonnée...

Alors même qu'une nuit elle se réveille dans un monde onirique où elle évitera de peu le pire elle ne s'en inquiète nullement, prenant cela pour un rêve. Et au fond peut être en était-ce réellement un? Néanmoins à partir de cet instant ce genre de rêve va se reproduire encore et encore, tandis qu'en parallèle, aussi bien dans sa vraie vie que dans ses rêves un coté exhibitionniste va naitre en elle, lui faisant bien souvent oublié toute forme de décence. Serait-ce lié? Pourquoi ne semble t-elle pas le remarquer? Que savent les autres habitants de la maison qu'elle ignore? Ses rêves en sont-ils vraiment? Et ou disparaissent donc toutes ses petites culottes? Toutes ses questions devraient trouver leurs réponses dans le tome 2, en tout cas je l’espère.

Points forts : Les dessins (les paysages surtout sont à couper le souffle), le coté steampunk avec ses nombreuses machines, et pour ces messieurs je dirais la plastique de la demoiselle.
Points faibles : Les personnages manquent peut être un peu de caractère, La naïveté-innocence-débilité (barrer les réponses inutiles) de Coraline qui ne voit pas que quelque chose se trame malgré les indices aussi gros que le manoir.
Nombre de tomes : Série terminée en 2 tomes


Et jusqu'à dimanche prochain procurez vous GRATUITEMENT cette BD en location pour une période de 10 jours sur IZNEO!
Si c'est pas beau ça!

Mix Songes t1