29 août 2013

Tueurs de Mamans tome 1 - Zidrou, Benoît Ers et Ludo Borecki

tueurs de mamans 1Quatrième de couverture

Cinq adolescentes au contexte familial difficile s'amusent à commander sur le Net des punitions pour leurs mères. Le jeu tourne au cauchemar quand les punitions commencent vraiment à arriver...

Ce que j'en ai pensé

Si les premières pages peuvent laisser présager une BD ennuyeuse et trop politiquement correcte pour pré ado (une fille voilée, une black, une blondinette et une handicapée), les suivantes ont vite fait de nous rassurer. Certes toutes les tranches de la population (ou presque) sont représentées en quelques cases, mais les nonettes (nom que les filles se donnent entre elles pour une raison que vous découvrirez rapidement pour peu que vous ouvriez le livre) ne sont pas là pour nous donner un cours de "Il faut accepter les autres avec leurs différences, le monde il est beau, le monde il et gentil, tralala tsointsoin".

Donc, les héroïnes sont des ado, avec tout ce que ça implique, elles se la pète (certaines plus que d'autres), elle sont rebelles (ou elles font ce qu'elles peuvent pour en avoir l'air), elles se réunissent en secret, elles ont des règles bien à elles, elles en veulent aux adultes pour des raisons souvent triviales... Mais elles vont aussi avoir peur, surtout quand elles prendront conscience de la chose horrible qu'elles auront mis en marche.
Mais reprenons depuis le début, nos héroïnes ont toutes un point commun, elles n'ont pas de père, et c'est autour de cette excuse qu'elles décident de créer une sorte de clan.
Un soir alors qu'elles trainent ensemble sur internet elles tombent sur un site, Castigo, qui propose de châtier pour ses clients, et de la façon qu'ils décident, les gens qui ont été méchants ou désagréables avec eux.
Entrainées par leurs émotions à fleurs de peau et leur rage adolescente les 5 amies décident de s'inscrire et de commander pour leurs mères des corrections qu'elles estiment méritées.
Bien sur au départ elles n'y croient pas plus que ça, qui croirait à une telle chose de toute façon? Elles pensent juste se défouler en imaginant comment leur vengeance serait la plus douce. Mais bien vite elles doivent se rendre à l'évidence, un homme masqué, le père fouettard, débarque dans les vies des mamans et, en plus d'y mettre le foutoir, laisse un sentiment d'insécurité pour les adultes et de terreur vive chez nos héroïnes qui prennent durement conscience  de ce qui les attend.

L'histoire est scénarisée par Zidou et dessinée par Benoît Ers et Ludo Borecki. Ers qui est aussi le dessinateur des démons d'Alexia. Je n'avais pas vraiment accroché à cette première série, ce qui fait que je n'ai lu Tueurs de Mamans que parce qu'on me l'a laissé sous les yeux durant plusieurs jours et que la curiosité l'a finalement emporté. Mais vraiment je ne le regrette pas, je le conseille même!
Les deux premiers tomes sont sortit avec très peu d’intervalles (mai et juin 2013) et les deux suivants sont attendus avec beaucoup d'impatience.

Points forts : Une histoire prenante, pas du tout réservée exclusivement aux ados, une intrigue qui devient de plus en plus pressante à force qu'on avance, une fin qui donne envie d'acheter immédiatement le deuxième tome.
Points faibles : Pas grand chose en fait, une fois passée la crainte de la BD d'apprentissage de la tolérance il n'y a rien à jeter
Nombre de tomes : Série en cours, deux tomes sortit actuellement

mix tueur de maman

Posté par kobaitchi à 01:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


16 juin 2013

Cœur de Pierre - Séverine Gauthier et Jérémie Almanza - oneshot

coeur de pierre couvBon bon bon.
J'ai lu pas mal depuis le dernier article, alors avec quoi vais-je continuer?
Hum, on va dire une petite BD pour changer. Un cadeau sans raison que Sieu K m'a fait.

Quatrième de couverture

Il est né avec un cœur de pierre,
elle, avec un cœur d'artichaut...

Ce que j'en ai pensé

Difficile de faire un résumé plus long sans dévoiler quoique ce soit de l'intrigue vu que l'histoire n'est pas très longue...
Je dirais donc simplement que c'est une jolie et triste petite histoire très très joliment illustrée. Les deux personnages principaux, on l'aura comprit, sont radicalement opposé. L'un fera t-il souffrir l'autre? L'une réussira t-elle a percer le cœur de l'autre? Et si un troisième personnage faisait son entrée et changeait in-extremis la fin de l'histoire?

A la lecture de ce petit compte, alors que les trop rares pages se tournent un peu trop rapidement, on voit nos petits héros camper un peu trop sur leur positions et on comprend assez vite que l'histoire finira mal pour au moins l'un d'eux... A moins qu'il ne s'agisse en réalité de son salut?
J'avoue qu'à la première et à la seconde lecture je n'ai pas ressenti la fin de la même manière, un peu comme la fin du labyrinthe de Pan que l'on ressent positivement ou négativement en fonction de son état d'esprit du moment.
J'admets bien volontiers préférer la fin de ma seconde lecture.
A lire donc. De préférence un jour ou vous avez le sourire.
Et à relire, au moins pour les superbes dessins de Jérémie Almanza.


Points forts : Les dessins, les couleurs, l’émotion dégagée.
Points faibles : Un peu trop court, mais bon c'est la taille normale d'une BD.
Nombre de tome : 1

Mix coeur de pierre