17 février 2014

Les Royaumes de Nashira t.1 Le rêve de Talitha - Licia Troisi - AVANT-PREMIÈRE

Les Royaumes de Nashira t.1 Le rêve de Talitha - Licia TroisiQuatrième de couverture :

Le monde de Nashira est au bord de l'asphyxie, brûlé par la chaleur... Talitha, jeune comtesse recluse dans un monastère, est chargée de veiller sur la Pierre de l'Air, unique source d'oxygène pour les habitants. Mais lorsqu'elle découvre que son royaume sera bientôt anéanti, consumé par un soleil destructeur, Talitha la rebelle décide d'agir. Accompagnée par son fidèle esclave, Saiph, elle entreprend un voyage jusqu'aux terres glacées du Royaume de l'Hiver, afin de sauver Nashira.

Ce que j'en ai pensé :

Grâce aux éditions Pocket Jeunesse j'ai eu l'immense privilège de pouvoir lire ce livre en avant première, sa sortie n'étant prévue que pour le 20 mars. J'en profite donc pour les remercier.

Au départ j'ai répondu à l'appel  aux lecteurs sans être plus persuadée que ça. Le résumé était pas mal mais je doute vraiment qu'un jour j'aurais acheté ce livre (sauf peut-être si j'en avais lu d'excellentes critiques, allez savoir). Probablement en grande partie à cause de sa couverture très "heroic-fantasy pour ado/jeunes adultes", qui n'est pas trop ma tasse de chocolat chaud en règle générale.
Mais bon, malgré tout j'étais curieuse, et aussi très heureuse en apprenant que j'avais gagné le droit de lire Nashira avant sa publication officielle. C'est quand même pas tout les jours que ça m'arrive.

Malgré cela, je dois avouer avoir eu un léger doute à la lecture des premières pages. Talitha y étant décrite comme une ado un peu rebelle, très forte, jolie et à la langue bien pendue, pendant un instant j'ai eu peur qu'elle soit un vrai cliché sur pattes. Mais bon, elle était aussi décrite comme un garçon manqué, alors vous voyez quoi, j'étais un peu obligée de lui laisser sa chance.
Et je ne l'ai pas regretté! Cette première impression s'est dissipée au bout de seulement quelques pages et l’héroïne s'est révélée être un personnage intéressant et attachant. Tout comme Saiph d’ailleurs, le personnage masculin principal de l'histoire. Et son esclave.

Tout deux vivent sur une Planète où se côtoient deux espèces humanoïdes, les Talarites, l’espèce dominante, et les Femtites, une seconde espèce dont tout les membres sont devenus les esclaves des premiers après une bataille très ancienne nommée la Guerre Antique, autant dire que ça fait un bout de temps que les choses sont comme ça.

Sur Nashira l'air est produit par de grands arbres, les talareths, et par conséquent en dehors des endroits où l'on trouve ses arbres il n'y a rien, ni Talarithes, ni Femtites, ni animaux. Tout au plus quelques herbes jaunies. Les villes et villages des quatre royaumes de Talaria, la partie habitable de Nashira, sont reliés par un vaste réseaux de galeries suspendues composées de racines de talareth. Tout qui veut voyager se voit forcé de les emprunter s'il ne veut pas mourir étouffé.

Notre héroïne aux cheveux roux (je ne vous spoile pas, regardez la couverture) se destinait à une carrière de Gardienne, un peu l'équivalent de nos forces de l'ordre. Mais cela ne convenait pas le moins du monde à son père, le comte du Royaume de l’Été, qui n'imaginait pas un seul instant laisser sa fille exercer une fonction aussi éloignée du rôle de jeune comtesse docile et distinguée qu'il voulait la voir jouer. Si bien qu'à la mort de sa première fille, grande prêtresse aux nombreux pouvoirs magiques, il envoya Talitha au monastère à son tour pour prendre sa place et le rapprocher, grâce à la position qu'elle devait y acquérir, du trône qu'il convoitait.

Seulement cette vie de prières, d'étude et de magie Talitha n'en avait jamais voulu et avant même d'être installée elle se mit à réfléchir à un moyen de s'évader de sa prison si bien gardée.
Elle en était encore à chercher un moyen de se carapater en toute discrétion quand elle fit une découverte de première importance, une découverte qui concernait sa survie. Mais également celle du monde entier.
Cette fois si elle s'évadait ce ne serait pas pour son seul plaisir mais bien pour parcourir les Royaumes de l’Été, du Printemps, de l'Automne et de l'Hiver à la recherche d'une personne, la seule personne à savoir exactement ce qui était en train de se passer sur Nashira et, peut-être, comment éviter le drame qui se préparait.

Mais si elle s'enfuyait elle serait mise à rude épreuve et ne pourrait compter que sur elle même. Et sur son fidèle esclave bien sur, prêt à tout pour sa survie et son bien être.
Mais et si son acte était mal interprété par le peuple? Et si, sans le vouloir, ils déclenchait tout deux quelque chose de bien plus gros que prévu? Est ce que ça ne rendrait pas leur mission plus périlleuse encore?


Sincèrement j'ai dévoré ce roman! Chaque chapitre est plus intense et passionnant que le précédant et tout ce qu'on veut savoir c'est "Vont-ils y arriver? Et comment?"
Je suis vraiment reconnaissante à l'éditeur de m'avoir offert la possibilité de découvrir Nashira, car sans ce partenariat je serais presque à coup sûr passée à coté de ce livre génial. Alors que maintenant ce qui est certain c'est que je me précipiterais sur le tome 2 dés sa sortie!


Points forts : De l'aventures, des voyages, des héros justes et touchants, de la magie, une rebelion. Tout est réunis pour passer un agéable moment.  Alors si vous aimez de genre d'histoires ne vous privez pas de ce plaisir et sautez sur le roman dés sa sortie.
Points faibles : C'est vrai qu'au début le vocabulaire peut déstabiliser et il faut quelques chapitres avant de ne plus confondre Talareth et Talarites, mais l'index de fin est là pour dissiper tous les doutes. Et la carte est bien pratique pour suivre plus facilement les déplacements des protagonistes dans les différents royaumes de Talaria.
Nombre de tomes : Un en français pour l'instant (sortie le 20 mars). 3 en VO (italien), le quatrième (et ultime?) est attendu en novembre de cette année.
Illustration de couverture : Paolo Barbieri


13 février 2013

Le Trône de fer (tome 1) - George R. R. Martin

le trone de fer 1Pour cette première critique je voulais vous parler de mon dernier roman fini, A Game of Trones, ou en français Le trône de fer, tome 1 (intégrale).

J'aurais plusieurs choses à dire sur ce livre, et pour commencer que si vous venez de regarder la première saison de la série qui en a été adaptée il vaudrait mieux que vous reportiez un peu votre lecture au risque de potentiellement vous ennuyer. Parce qu'a part les très nombreuses scènes de sexe, qu'on ne retrouve pour la plupart pas dans le roman, la série est une des plus fidèle qu'il m’ait été donné de voir. Bon les acteurs sont aussi légèrement plus âgés que les personnages du livre mais ce n'est pas un mal, on aurait probablement eu un peu de mal à accrocher à une série dans laquelle un gamin de 15 ans à peine mènerait toute une armée à la guerre.

Donc oui, à première vue les personnages semblent tous un peu jeune, maintenant il faut resituer l'histoire, qui se passe dans un monde qui est un peu l'équivalent de notre Moyen Age, surnaturel et légendes en plus. Et à cette époque on attendait des enfants qu'ils grandissent plus vite que maintenant, donc finalement rien de si extraordinaire au fait de savoir se débrouiller à 8 ans et d'être fiancée à 12..

Je vais quand même ajouter un point à l'opposé de ce que je viens de dire, c'est que si vous n'avez pas vu la série, ou à moins d'avoir une excellente mémoire, vous risquez fort de vous perdre un peu parmi les très nombreux personnages. Les familles importantes, qui ne sont en plus pas encore toutes décrites dans ce tome 1, tout leur enfants, les hommes importants de leurs armées, les affinités entre eux, les allégeances, les trahisons... Toutes ces choses qui vous demanderont parfois de vous replonger quelques dizaines de pages en arrière pour être sur de n'avoir rien manqué. Il sera quand même plus simple d'avoir un visage à apporter à tout, ou au moins une partie, de ces différents protagonistes.
Vous pourrez aussi suivre leurs déplacements sur la carte fournie en fin de volume, personnellement j'ai trouvé ça très pratique même si les terres Dothrakis n'y sont pas représentées.


L'histoire en elle même n'est a priori pas ce que je recherche en général dans un bouquin, des intérêts politique, beaucoup, mais vraiment beaucoup de personnages, une guerre, des protagonistes auxquels on s'attache et qui vont obligatoirement devoir se retrouver face à face à un moment donné et se battre. Au départ donc ce n'est pas vraiment ce que je recherche, mais à coté de ça il y a tout ce coté mystérieux, ces choses surnaturelles, ce coté qui laisse penser que rien n'est véritablement impossible dans ce monde. Puis il y a ces personnages bien ficelés, crédibles et tantôt attachants tantôt détestable en tout points. Il y a les décisions qu'ils prennent, que l'on soutient ou qui nous énervent. Il y a cette envie d'être dans le roman avec eux, de les aider, de leur montrer leur erreurs.
Alors oui on se laisse facilement emporter (ou bien c'est moi?), peut être plus facilement encore quand on a pas vu la série, mais même en l'ayant vue la magie opère, et plus on avance plus l'histoire devient intéressante, plus elle est bien écrite (ou traduite en l’occurrence) aussi.
Parce que oui, si je doit donner un point vraiment négatif à ce livre ce sera la traduction! Par moment, il y a vraiment des phrases, des tournures, qui choquent, qui vont jusqu'à faire mal aux yeux, même d'un simple point de vue grammatical. Honnêtement j'ai failli abandonner ma lecture plus d'une fois à cause de ça, et c'est vrai que vers le tiers du livre j'en suis arrivée à un point où il s'en est fallu de peu. Puis peu à peu, sans vraiment savoir ni comment ni pourquoi, on ne trouve finalement plus grand chose à reprocher au texte, la lecture devient plus agréable, on peut enfin s'y abandonner complétement et on se dit que ce n'est vraiment pas trop tôt.


Bon, comme je ne suis pas sur que tout mon baratin pourra vraiment vous convaincre d'acheter ou non ce livre je vous en fais tout de même un petit résumé, même si c'est incontestablement mon point faible.

Donc, sur le continent de Westeros, dans le royaume des 7 couronnes il y a un roi, le gros roi Robert, et tout ses seigneurs qui ,15 ans plus tôt, lui ont juré allégeance après qu'il ait démi et tué, avec l'aide de certains d'entre eux, l'ancien roi Aerys Targaryen. Celui ci avait beau être dément il reste une partie du peuple et des seigneurs qui considèrent le roi Robert comme étant un usurpateur et qui ne se font pas à sa domination sur leur monde.
Tout cela aurait pu en rester là, chacun avec ses regrets et ses rancœurs  si le roi ne s'était pas fait tuer au court d'une partie de chasse. A partir de là tout vas s'enchainer et très mal tourner pour certains. Ned son vieil ami et sa nouvelle main se fait emprisonner, la fille de celui ci se retrouve prisonnière de l'horrible reine Cercei alors que son bâtard de fils est coincé sur le mur séparant le monde normal et ce qui se trouve au Nord pour devenir membre de la Garde de Nuit et alors qu'il voudrait venir en aide à son frère Robb qui lève sa propre armée pour venir au secours de leur père.
Mais l'armée de Robb n'est pas la seule à se préparer, plusieurs rois et reines se font connaitre, et tous convoitent la même chose, le trône de fer et le pouvoir des 7 couronnes. Les frères du défunt roi, son affreux rejeton, le nouvelle khalessi, princesse des Dothrakis, Daenerys Targaryen, rien de moins que la seule fille en vie du dernier roi légitime.
En plus de ça l'hiver vient, l'hiver qui est aussi une nuit sans fin et qui peut durer toute une vie d'homme. Un hiver comme jamais encore, et des choses de plus en plus étranges se préparent au nord du mur, des choses qui rendront l'hiver pire encore et qui pourrait bien obliger les troupes à revoir leur position quand à leur véritable ennemi.
Dans ce monde en plein changement chacun cherche sa place et fait de son mieux pour survivre, ce qui ne va pas toujours sans mal. Combien survivront et combien mourront? Les Dieux répondront-ils enfin aux appels des vivants ou laisseront-ils les Autres répandre les chaos, les cris et la mort?

Je vous l'ai dis, les résumés rapide et sans spoiler c'est pas mon truc, je vais devoir m'améliorer pour les prochains articles, ou en tout cas essayer.  

Donc en résumé j'ai trouvé ce livre très bien, sauf en ce qui concerne les quelques moments de traduction houleuse donc. Je regrette juste de l'avoir attaqué une semaine à peine après avoir eu fini de regarder les saisons une et deux à la suite.

Petits détails sans grande importance aussi, mes personnages préférés sont restés les mêmes de l'adaptation à l’œuvre originale, Jon Snow, Tyrion Lannister et Arya Stark. Comme une grande partie du public semblerait-il
Je me réjouis de lire la suite mais pas tout de suite, la saison deux est toujours trop nette dans mon esprit, je voudrais un peu plus de suspense cette fois.

Points fort : Les personnages - le fantastique
Point faible : La traduction!
Série en court : 4 tomes sortis en version intégrale (qui respecte en fait simplement le découpage original) 15 en version découpé n'importe comment.