02 octobre 2014

J'ai lu quoi en septembre?

Alors, étrangement septembre fut un gros mois et je crois bien que cette fois j'ai respecté mon nombre de pages.

 Voyons ensemble la récap'.

Romans :

Le trône de fer intégrale t2  271p  (p684 à 955)  : Enfin! La critique complète arrive dans le courant du mois mais d'un point de vue général j'ai beaucoup aimé.
Baroque 'n' Roll 120p sur 373 : En cours. On en parle une fois terminé

BD:

Kid Paddle t7 48p : C'est toujours un plaisir de retrouver Kid, Horace et Big Bang. Dans ce tome les poupées de Carole sont prises pour cible, Kid fantasme sur l'hypothètique vie secrète de son père, les garçons tentent encore une fois d'entrer au cinéma pour voir un film gore et le petit barbare s'en prend toujours plein la tronche.
Les psy t8 46p : Tout comme Gaston je crois que les psys sont une des premières BD que j'ai eue dans les mains. Ça va faire 20 ans que je suis en thérapie chez le docteur Médard et je ne suis pas sur d'en voir un jour la fin. Ce qui n'est pas forcément un mal.
Tamara t1 48p : Ce n'est pas le meilleur, aussi bien au niveau dessin que scénario, en même temps c'est le tout premier tome. On fait connaissance avec les quatre protagonistes principaux, Tamara, sa maman, Amandine, Chico, le nouveau compagnon de cette dernière et Yoli, sa fille. Heureusement pour eux (et pour nous) Chico et Yoli vous beaucoup évoluer physiquement entre ce premier album et les suivants. Au niveau des camarades de classe il n'y a que Wagner et Zack qui survivront au temps, bien qu'ils n'aient qu'un rôle très mineur dans ce tome et que Zack n'ait d'ailleurs même pas encore de nom. Mais à part ça il y de bonnes idées et de chouettes gags, il est clair que la série est devenue bien meilleure par la suite mais c'était un premier album très honnête.
Bichon t1 48p : Je pensais que je vous avais parlé ce cette BD que j'ai eue à Noël passé mais on dirait que j'ai oublié, néanmoins le mix est déjà fait (depuis des mois en plus) et c'est vraiment une jolie histoire, donc je lui consacrerais un article d'ici peu, elle le mérite bien.

Manga :

L'arcane de l'aube t5 192p : L'histoire avance bien plus vite que dans les tomes précédents, certains personnages font des révélations surprenantes et on rencontre de nouveaux demi humains aux personnalités qui promettent du beau pour la suite. Une série qui mérite vraiment qu'on s'y attache.
Vampire Knight t14 et 15 384p : Kaname joue de moins en moins franc jeu, perso j'attends juste le moment ou il se fera coincer par la guilde et ou elle le réduira en cendre, Yuki prend enfin un peu les choses en mains, quand à Zero il pourrait aussi bien être mort pour ce que ça changerait à son activité... Je ne sais pas où veut en venir l'auteur mais elle a complètement perdu mon attention, déjà qu'elle n'a jamais été au top. Néanmoins comme il ne reste que deux tomes avant la fin je vais quand même les lire. Sait-on jamais, on assistera peut-être à un miracle?
Black Bulter t16 178p : Encore une série où l'objectif de départ est complètement passé à la trappe. L'histoire de ce tome n'est pas totalement inintéressante mais on est en train de perde l'essence même du titre au profit d'enquêtes où règne le surnaturel, corruptions et mensonges. C'est pas forcément une mauvaise chose mais ce n'est pas non plus mon tome préféré. Il faut dire aussi que depuis la révélation sur l'identité d'Undertaker mon attention s'est beaucoup relâchée quant à cette série.
Le maître des livres t1 192p : Je l'ai acheté pour sa couverture et son titre, sans même lire le résumé (ou à peine), et c'est un vrai coup de coeur! Je prépare une critique plus poussée.
Mon amour à tout jamais 200p : Critique complète là bas.
10 Count t1 192p : Critique complète là bas.
Adekan t 7 192p : A ce tome, étrangement, je lui reprocherais l'exact contraire de ce que je reprochais à Black Butler. la première moitié fait enfin avancer le fil rouge de l'histoire, on n'en apprend plus sur la passé d'Anry et Shiro ainsi que sur leurs capacités extraordinaires, néanmoins je m'y suis presque ennuyée. J'ai carrément préféré la seconde moitié qui reprend le format des premiers tomes, avec une petite enquête empreinte (quelqu'un pour me confirmer qu'empreinte s'écrit bien comme ça dans ce cas de figure?) de fantastique et d'humour. Par contre, à la fin du tome on apprend une chose présumée sur le passé de Shiro, sur la raison de son existence, qui met en lumière certaines zones d'ombres qui restaient en suspend depuis plusieurs tomes et on a là une accroche particulièrement aguichante pour le prochain tome.
Magdala t1 200p : Un titre acheté un peu au pif sur le stand de Point Manga à Retro Mia (je n'achète jamais autant au feeling que quand je peux toucher les livres. Voilà pourquoi j'évite les librairies comme l'ebola.) Et, si ce n'est pas un gros coup de coeur, c'est tout de même une sympathique petite découverte. Il ne se passe pas vraiment grand chose dans ce tome mais les pistes ouvertes sont intrigantes, je me laisserais sûrement tenter par le tome 2.
Une recette secrète t1 192p : Celui ci, je ne vais pas mentir, ce n'est pas moi qui l'ai choisi, n'étant pas très portée yuri au départ. Néanmoins l'histoire est mignonne et on prend plaisir à voir les deux héroïnes comprendre tout doucement les sentiments qu'elles éprouvent l'une pour l'autre tout en s'imaginant, bien sur, qu'ils ne sont pas réciproque.
Les vacances de Jésus et Bouddha t8 174p : On retrouve nos deux saint young men dans un tome toujours instructif et amusant alors qu'ils décident de prendre des vacances et de partir faire de la plongée à l'autre bout du Japon. Mais c'est sans compter sur l'intervention de tout leurs amis divins aux intentions aussi louables que maladroites.

lecture septembre

Pour un total de 2677 pages. Pas mal mais je m'attendais à plus en voyant la pile de mangas de ce mois ci. Enfin, j'ai respecté mon quota, c'est cool, et je repars pour 2000 pages en octobre.

 

 


20 septembre 2014

Mon amour à tout jamais - Kou Yoneda [Avant Première]

mon amour a tout jamaisQuatrième de couverture : Harumi Deguchi est tombé amoureux de Ryo Onoda, un hétéro de trois ans de moins que lui. Préférant ne rien dire de peur de briser leur amitié, la pression de ses sentiments est de plus en plus forte. Malgré cette situation il reste incapable de dire à Onoda ce qu'il ressent, s'accrochant à la moindre de ses expressions, les tourments s'accumulent au fond de lui…

 

Ce que j'en ai pensé : Comme je suis bien partie j'enchaine avec la critique de la seconde avant première, Mon Amour à Tout Jamais.
Il s'agit d'un spin-off du Labyrinthe des sentiments, qui est aussi très très bien, mais vous pourrez tout à fait comprendre ce tome sans avoir lu ce dernier.

Kou Yoneda aime faire changer de bord l'un de ses personnages dans ses histoires, Togawa était sa victime dans le labyrinthe des sentiments, ce coup ci il s'agit d'Onoda, son ex-collègue, qui, presque sur un malentendu va prendre connaissance des sentiments de Deguchi, un ami de longue date, à son égard précisément au moment où il commencera à se poser de sérieuses questions sur son orientation sexuelle. Hésitations, peurs, attentes et peut-être même triangle amoureux? Chaque personnage sonne si juste qu'on a parfois envie de lui talocher l'arrière du crâne quand il hésite précisément là on on aurait hésité, là où l'on a peut-être hésité à une époque et où l'on s'en est voulu de ne pas avoir agit plus vite/ tout cours.
Encore une fois nous avons là une auteur que j'apprécie beaucoup pour la profondeur qu'elle apporte à ses personnages, leurs réactions sont sensées et encore une fois on y croit.

Je ne peux  pas dire grand chose de plus sans risquer dévoiler une partie de l'histoire donc il s'agira d'une critique très courte. Retenez juste que l'histoire est belle, les dessins doux et si vous avez aimé le labyrinthe des sentiments vous serrez heureux d'appercevoir Shima de ci de là, et si vous ne l'avez pas encore lu vous devriez en avoir envie une fois ce tome terminé.

Points forts : La justesse des sentiments, mettez de coté le fait qu'il s'agisse d'un yaoi et achetez ce manga pour l'histoire d'amour derrière. Oubliez les yaoi avec des bites et des culs toutes les trois pages et appréciez une véritable histoire d'amour et de vie d'adultes et non de porno.
Points faibles : Très terre à terre. Là tout de suite ça ne me dérange absolument pas mais parfois je préfère lire une histoire avec un peu plus de magie. Mais quand on l'achete en sachant cela (ce qui était parfaitement mon cas) je n'arrive pas à trouver de vrai point négatif.
Nombres de tomes :  1 (terminé)

Mix mon amour a tout jamais

 

 

 

18 septembre 2014

10 Count - Rihito Takarai [Avant Première]

10 count Rihito TakaraiQuatrième de couverture : Shirotani est un jeune homme brillant atteint de mysophobie (peur irraisonnée des germes et bactéries.). Quand le chef d’entreprise pour lequel il travaille est victime d’un accident, il rencontre Kurose, un jeune homme qui lui conseille de se faire soigner et lui laisse la carte d’une clinique psychiatrique. Le lendemain, Shirotani se rend à la clinique et comprend que Kurose est un des psychiatres qui y travaillent. Les deux noueront alors une relation qui dépassera bientôt le cadre médecin-patient…

Ce que j'en ai pensé : Ceux qui suivent mon blog principal savent que j'ai été claquer tout mon pognon faire un tour sur le premier salon Retro Mia ce week-end. Honnêtement j'y allais d'abord pour voir Bernard Minet en concert (oui). Mais quand j'ai vu, sur leur page fakebook, les éditions Taifu annoncer que deux de leur nouveautés seraient dispo en en avant première sur leur stand je me suis félicitée d'avoir cédé à la tentation.

Et c'est donc avec 10 jours d'avance que j'ai pu découvrir le tout nouveau manga de Rihito Takarai, (Seule la fleur sait, Seven days) 10 Count.
Je suis fan depuis un moment déjà de son trait et de son rythme tranquille et cette fois encore je n'ai pas été déçue, les personnages sont attachants, leur psychologie est traitée de façon crédible et leurs réactions sont si naturelles qu'on en vient à se demander si nous aussi on y gagnerait pas à ouvrir d'avantage nos sentiments aux autres plutôt que de supposer que ce qu'on pense qu'ils pensent est la réalité.

C'est assez paradoxale mais il se passe à la fois peu et beaucoup dans ce tome. Peu dans l'évolution de la (non) relation entre Shirotani et Kurose mais beaucoup dans l'évolution personnelle de Shirotani.
C'est face à une épreuve peu conventionnelle que l'auteure met son personnage cette fois et toute personne atteinte d'une phobie, quelle qu'elle soit, peut comprendre à quel point la voie de la guérison peut-être douloureuse et semée d'embuches.
Dés le départ on s'imagine deviner pourquoi Kurose propose cette thérapie à Shirotani, on croit comprendre pourquoi il garde ses distances aussi, mais l'auteur n'est-elle pas en train de nous mener en bateau?
La relation entre les deux protagonistes demande vraiment à être complétée, approfondie, car elle est très frustrante en l'état. Comme souvent dans ses histoires les personnages sont hésitants, cachent leurs véritables sentiments et cela aboutit à des situations de mal-entendu où l'un, voir les deux, souffrent inutilement.

Pour toutes ces raisons je vous recommande ce manga et attends le tome deux avec impatience.



Points forts : Les dessins, un thème (mysophobie) très peu abordé en bande dessinée,  une évolution des personnages crédible et intelligente. Et puis bon, cette couv. non mais sérieux, cette couv. quoi! C'est devenu l'une de mes favorites.
Points faibles : Le tome 2 n'est même pas encore sortit au Japon, faut pas s’attendre à voir la fin avant un bon paquet de mois. (On félicitera Taifu pour la rapidité d’acquisition de la série par contre)
Nombres de tomes :  1 vo et vf (série en cours)

Mix 10 count t1

 

07 septembre 2014

J'ai lu quoi en août?

Août fut très calme en matière de lecture, voici donc mon (tout) petit récapitulatif.

Roman :
Le trône de fer 337p sur 955 (p346 à 683) A l'heure où j'écris ceci il me reste une centaine de page, cette fois je peux enfin affirmer que septembre sera son dernier mois. Il était temps!

 

Manga :
Castle Mango t1 et 2 384p J'avais acheté le tome 1 lors du salon Made in Asia en débit d'année donc je l'ai relu avant d'entamer le 2. Cette mini série est un peu le contraire de beaucoup d'autres, le résumé ne m'interessait pas plus que ça mais sa lecture s'est finalement avérée très agréable.
Docteur Lapin et Mister Tigre t1 192p Pas mal mais pas mémorable.
L'enfer en Bouteille (one shot) 200p Très déçue par ce livre!J'en avais lu de très bonnes critiques mais, perso, je trouve qu'aucune des quatre histoires présentées dans ce tome n'a l'air d'être terminée. Au contraire, ça s'arrete même souvent alors que ça commençait à être intéressant. Au niveau de style graphique il est assez rétro, on accroche ou pas. Personnellement je ne suis pas hyper fan mais si l'histoire racontée est intéressante ou se prête bien à ce style ça ne me dérange pas.
Les vacances de Jésus et Bouddha t6 et 7 348p Je suis toujours fan en plus j'apprends plein de détails sur le bouddhisme que j'ignorais. Nettement moins sur le catholicisme par contre, à croire que les cours de religion sont plus complets que ceux d'histoires ou de math...
L'opéra de Pékin t2 193p Alors  que j'avais trouvé le tome 1 plutôt lent j'ai trouvé que celui faisait clairement avancer l'histoire (tout en instruisant aussi, décidément). Elle doit se terminer dans le tome 3, par contre celui ci n'est plus édité, je vais devoir fouiller un peu pour le trouver.
L'arcane de l'aube t3 et 4 384p Je ne sais pas pourquoi j'ai mis tant de temps avant d'acheter le tome 5 (plus d'un an et demi), cette histoire est de plus en plus intéressante au fur et à mesure qu'elle avance.

BD
Gaston intégrale t4 223p La BD que je fini toujours par relire même si je la connais par coeur (enfin, pas ce tome ci en particulier hein, tout les Gaston). Je me demande même si ce n'est pas une des toutes premières BD que j'ai lue.

 

Ce qui fait un total de 2261 pages et le deuxième mois d'affilée où je ne respecte pas mon objectif.
Je pars donc seulement sur 2000 pages pour septembre ;)

lecture aout copie

Posté par kobaitchi à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

01 août 2014

Lectures de juillet

Comme prévu juillet fut un mois maigre et j'ai avancé bien moins que je ne l'aurais aimé sur le trône de fer. Enfin, ça me permettra d'en profiter encore en août.
D'ailleurs à ce propos, le groupe 1 mois >> 1000 pages  prend un mois de vacances jusqu'en septembre mais ça ne m'empechera pas de faire ma récap mensuelle. C'est le seul challenge que je respecte toujours depuis mon inscription alors je ne vais pas prendre le risque de me déshabituer ;)
Même si je suis souvent en retard oui je sais... D'ailleurs vous avez remarqué? On est le 1er! Et mon article est posté! Trop balèze que je deviens.

lecture juillet copie

En juillet nous avons donc eu :
Roman :
Le trône de fer t2 : (p95 à 346 sur 960) 251p (Je vous réserve mon avis pour quand je l'aurais terminé)
Rush t1 : 255p (ma critique ici)
Manga:
Les vacances de Jésus et Bouda t5  176p (titre fidèle à lui même, qui instruit en plus d'amuser. Je recommande chaudement!)
Fight Girl t16 224p (ce tome est meilleur que les deux-trois précédants! Et on a enfin fait le tour de tout les membres du conseil des élèves, l'histoire va pouvoir a-van-cer)
L'arcane de l'aube t1 et 2 384p (relecture parce que je viens d'acheter le tome 5 plus d'un an après le 4, j'ai besoin de me remettre dans le bain. L'histoire est bien, les personnages kawaii au possible. Les deux premiers tomes ne sont pas forcément les plus intéressants par contre. Et... je veux toucher les oreilles de Loki moi aussi!)
Vampire Knight t 11, 12 et 13 576p (Je suis contente d'avoir persévérer, ça devient enfin intéressant. Mais si je n'avais pas quelqu'un pour me les prêter je n'aurais jamais été si loin!)
BD :
Maliki t1 160p (La BD du blog. C'est léger, marrant, mignon et plein de chats)
Tamara t7 à 10 192p (Je les ai depuis quelques années déjà et j'avais un peu peur de ne plus vraiment accrocher mais pas du tout, j'aime toujours beaucoup. Puis c'est pas trop compliqué pour moi de m'identifier...)
E-book :
 Manuel à l'usage de la Salope qui s'ignore mais qui sommeille en chacune de nous ou qui devrait (I'm a Bitch... So what?) 30p sur 233  (Il était gratuit, les commentaires Amazon étaient plutôt bon et il y a un concours dans les dernières pages alors bon, je l'ai pris... Mais j'ai laissé tomber au bout d'une trentaine de pages. Je déteste les histoires de poufs de filles où il ne se passe rien à part "olala un garçon trop ca-non! Je dois me le taper ou je mourrais vieille fille" et aussi les remake de pretty woman/ugly Betty/ le destin de Lisa -choisissez le titre qui vous parle le plus- où on prend une fille genre vilain petit canard (même si moi je la verrais plutôt comme une fille normale, potentiellement sympa, qui ne se maquille pas à la truelle et qui ne pense pas qu'à insérer la langue de tout les jolis petits culs qui passent entre ses lèvres) et où on en fait the bombasse grognasse qui ne peut plus sortir de chez elle sans avoir fait un arrêt salle de bain d'une heure minimum.  Et en fait déjà le titre ne me plaisait pas... Je crois que je ne suis tout simplement pas le public cible. L'appat du gratuit est une pute!
En même temps comme je l'ai dit je n'ai pas tout lu, ça devient peut-être intéressant passé les 200 premiers pages hein...
Se qui nous fait un beau total de 2248 pages.
Bon c'est pas si mal mais je vais quand même tabler sur 3000 pour août! Au boulot!

Posté par kobaitchi à 03:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


12 juillet 2014

Et en juin? Hein en juin, j'ai lu quoi?

Comme j'ai pas mal tardé à faire l'article du mois passé, que je met ce blog à jour vraiment très rarement et que j'ai aussi tardé à faire l'image d'illu de ce mois ci nous voilà déjà arrivé au sujet récapitulatif du mois de juin.
Je ne les ai pas écris au fur et à mesure donc j’espère que je n'en ai pas en oublié...



Manga :
Fight Girl t 9 à 15 (fin de rerererelecture. Et à l'heure où j'écris ces lignes (c-à-d il y a 10 jours...) je sais que le tome 16 arrivera demain dans ma BAL. Yeah! Mon avis sur le t1 ici et le t2 ici.)  1344p (premier pallier déjà atteint!)
Vamos Là t 1 à 3 (relecture de cette courte série. Vous pouvez trouvez mon avis sur le premier tome ici) 608p
Parapal t1 (Histoire assez étrange qui ne démarre pas trop mal mais qui ne rend pas addict non plus. J'attendrais le tome 2 pour me prononcer d'avantage) 224p
Cesare t 5 et 6 (Toujours aussi fan. Une de mes séries en cours préférées!) 448p
Vampire Knight t 9 et 10 (Je n'ai jamais été hyper fan mais là j'accroche de moins en moins) 384p

BD :
L’élève Ducobu "Le roi des cancres" et "Vivement les vacances" (Petite lecture sans prétention, pour passer le temps) 94p
Louca t1 (encore une série sur le foot... Pourtant moi et le sport ça fait deux. Au moins! Enfin, merci les 48H de la BD pour cet album une fois encore. Et puis bon, ça reste sympa même sans être fan de la coupe du monde) 76p
L'agent 212 "Un flic à l'ombre" (Malgré sans age canonique ce bon vieux Arthur me fait toujours autant (sou)rire) 46p
Le Petit Spirou "Tu comprendras quand tu s'ras grand"(Un petit grand classique?) 46p
Recueil Spirou 301 et 302 (Bon j'ai pas forcément tout lu, j'ai zappé les histoires qui ne m’intéressaient pas, donc je n'ai pas comptabilisé toutes les pages.) 900p (sur 1040)

Roman :
Les ours n'ont pas de problème de parking (J'avais tellement envie de dire du bien de ce livre écrit pas un liégeois, mais franchement j'ai déjà lu mieux, bien mieux) 208p
Le trône de fer intégrale t2 (Bon, je suis en cours de lecture. Mon avis sur le t1 ici) 94p (sur 955)

Ce qui nous fait un beau total de 4472 pages! Wow!
Je ne suis vraiment pas sur de faire mieux en juillet, ne serait ce que parce que le trône de fer va me bouffer un temps fou.

lecture de juin

Posté par kobaitchi à 02:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

13 juin 2014

J'ai lu quoi en mai?

Pour cette première participation j'ai commencé avec un petit 1000 pages à lire en un mois.
Et ce fut 1000 pages exclusivement de BD en fait.


Manga : Fight Girl t1 à 8 et 15 (relecture de toute la série (enfin la moitié, l'autre sera pour juin) pour préparer l'arrivée du tome 15. Je continue d'adorer) 1728 pages
BD : Le Royaume t4 et 5 (relecture pour l'arrivée du tome 6. Série génial et très drôle) 96 pages
BD : Le Royaume t6 (Super. Forcément)  56p
Manga : Cesare t4 (Excellent. Je ne sais toujours pas si je dois aimer ou détester Cesare. J'adore) 224p
Manga : Journal d'une fangirl t1 (Bof)  188p
Manga : Bienvenue au club t1 (Vraiment très nul. Dire que j'ai payé pour cette bouse...)  192p
BD : Notes t5 (Bon ben, très bien hein, comme tout les notes) 206p
Manga : Vampire Knight t7 et 8 ( je comprends de moins en moins ce qui se passe. Je confonds tout les personnages secondaires. Ils se ressemblent tous aussi.) 384p
Comics : Le magicien d'Oz (conquise tout d'abord par la couverture et les dessins superbes puis par l'histoire, dont je ne connaissais pas tout en fait) 216p
BD : Léonard, génie du Bal (C'est un léonard quoi) 48p
BD : Léonard, trait de Génie (pas forcément le meilleur) 48p
BD : Aldebaran t1 (Merci les 48h de la BD, voilà un titre que je n'aurais pas approché en temps normal, les dessins étant à des années lumières de ce que j'aime, mais en fait l'histoire est plutôt sympa, je pense que j'acheterais la suite. Un jour.) 50p
BD : L'agent 212, ronde de nuit (Comme tout les 212 c'est marrant, les gags ne vieillissent pas, en même temps c'est du Cauvin hein. Juste un peu choquée quand une des planches mentionne l'année et que c'est 1985, 83,82... Il y a des histoires plus vieilles que moi dans cet album! Ou plutôt, je crois qu'il n'y a aucune histoire plus jeune que moi dans cet album...) 48p
BD : Fluide Glacial, Umour et Bandessinées (Album spécial pour les 48H de la BD. Bien, bien, bien déçue pour le coup! Pas ri une seule fois, c'est un peu un recueil de leur plus mauvais gags). 50p

3534 pages. J'ai largement dépassés mon objectif de départ qui était de 1000 pages, je ne sais pas si je ferais mieux en juin. Quoique, c'est pas si mal partit.

 

 

Lire en mai

Posté par kobaitchi à 03:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 mars 2014

Confessions d'un canard sex-toy - t1 Préliminaires - Milly Chantilly

confessions canard sex toyQuatrième de couverture :
Dans ses rêves les plus fous, Sigmund est un majestueux canard sauvage.
Hélas, le Tout-Puissant en a décidé autrement... et fait de lui un délicieux objets de plaisir.
On imagine trop vite une existence palpitante, faite de jouissance et de volupté... Erreur!
Les confidences de Sigmund, le canard pas toujours ravi de sa condition, vous feront vibrer de plaisir rire!


Ce que j'en ai pensé :
La semaine passée, Sieu K et moi avons enfin franchis les portes d'un magasin de BD installé depuis quelques semaines dans les environs mais que nous n'avions pas encore pris le temps de visiter. Pas très grand mais bien achalandé il nous a permis à tout deux de ne pas en ressortir les mains vides.
Et si j'ai merveilleusement bien choisis la nouvelle série qui me tiendra en haleine à partir de maintenant dans le titre de Cesare, il n'en a pas été de même pour ma moitié mon tiers mon restant tout le monde.

Bien sur je vous parlerais de mon choix, parce que vraiment il en vaut la peine(!), mais tout d'abord je vais commencer par le sien. Parce qu'il est... Enfin, vous allez voir.
 
L'album est découpé en strip d'une demi page. Au départ ils n'ont aucun liens entre eux, ce qui changera quelque peu par la suite mais toujours sans grande linéarité. Ce qui n'est pas un problème en soit mais ça n'aide pas vraiment à se plonger dans l'univers du livre.

Je ne vais pas vous mentir, j'ai trouvé cette BD super chiante! Les blagues sont éculées et tombent généralement à plat.
Le dessin est sympa. Du moins les trois-quatre vraies illu qui se cachent dans ses pages...
Je m'explique, les filles dessinées sont généralement bien maitrisées, assez jolies et ,même si le style fait très illustrations de magazine féminin, ça reste un trait agréable à regarder. Le problème c'est que la majorité de l'album ne représente que Sigmund le canard vibrant et Elise la vache on ne sait pas trop quoi, et que, dans 7 cas sur 10, les cinq à six cases formant un même strip ne sont que des foutus copier/coller d'un même dessin avec juste de petits changements au niveau des yeux. Surtout que, comme si ça ne suffisait pas, le copier/coller ne sévit pas que dans les cases d'un même strip mais bien dans des strips différents. Hé oui, un bon quart des gags se passe sur le rebord de la baignoire. Avec le même dessin de canard, le même dessin de vache, le même foutu dessin de savon et quelques bulles mousseuses. Parfois on a droit à un autre décor (youpie) mais les vannes font plat sur plat et se noient malgré tout, même dans les pages sans eau.

Bon j'avoue. J'ai souris deux ou trois petites fois.
Mais vous avouerez que ça fait peu sur un album de 46 pages.

Points forts : Les (trop rares) dessins de persos sont vraiment sympa même s'ils ne sont pas non plus révolutionnaire.
Points faibles : C'est chiant, plat, pas drôle, prévisible, répétitif... J'aime bien les histoires un peu perverses d'habitude, mais là j'ai vraiment pas compris l’intérêt.
Nombre de tomes : Deux pour l'instant.

Mix canard sex toy

17 février 2014

Les Royaumes de Nashira t.1 Le rêve de Talitha - Licia Troisi - AVANT-PREMIÈRE

Les Royaumes de Nashira t.1 Le rêve de Talitha - Licia TroisiQuatrième de couverture :

Le monde de Nashira est au bord de l'asphyxie, brûlé par la chaleur... Talitha, jeune comtesse recluse dans un monastère, est chargée de veiller sur la Pierre de l'Air, unique source d'oxygène pour les habitants. Mais lorsqu'elle découvre que son royaume sera bientôt anéanti, consumé par un soleil destructeur, Talitha la rebelle décide d'agir. Accompagnée par son fidèle esclave, Saiph, elle entreprend un voyage jusqu'aux terres glacées du Royaume de l'Hiver, afin de sauver Nashira.

Ce que j'en ai pensé :

Grâce aux éditions Pocket Jeunesse j'ai eu l'immense privilège de pouvoir lire ce livre en avant première, sa sortie n'étant prévue que pour le 20 mars. J'en profite donc pour les remercier.

Au départ j'ai répondu à l'appel  aux lecteurs sans être plus persuadée que ça. Le résumé était pas mal mais je doute vraiment qu'un jour j'aurais acheté ce livre (sauf peut-être si j'en avais lu d'excellentes critiques, allez savoir). Probablement en grande partie à cause de sa couverture très "heroic-fantasy pour ado/jeunes adultes", qui n'est pas trop ma tasse de chocolat chaud en règle générale.
Mais bon, malgré tout j'étais curieuse, et aussi très heureuse en apprenant que j'avais gagné le droit de lire Nashira avant sa publication officielle. C'est quand même pas tout les jours que ça m'arrive.

Malgré cela, je dois avouer avoir eu un léger doute à la lecture des premières pages. Talitha y étant décrite comme une ado un peu rebelle, très forte, jolie et à la langue bien pendue, pendant un instant j'ai eu peur qu'elle soit un vrai cliché sur pattes. Mais bon, elle était aussi décrite comme un garçon manqué, alors vous voyez quoi, j'étais un peu obligée de lui laisser sa chance.
Et je ne l'ai pas regretté! Cette première impression s'est dissipée au bout de seulement quelques pages et l’héroïne s'est révélée être un personnage intéressant et attachant. Tout comme Saiph d’ailleurs, le personnage masculin principal de l'histoire. Et son esclave.

Tout deux vivent sur une Planète où se côtoient deux espèces humanoïdes, les Talarites, l’espèce dominante, et les Femtites, une seconde espèce dont tout les membres sont devenus les esclaves des premiers après une bataille très ancienne nommée la Guerre Antique, autant dire que ça fait un bout de temps que les choses sont comme ça.

Sur Nashira l'air est produit par de grands arbres, les talareths, et par conséquent en dehors des endroits où l'on trouve ses arbres il n'y a rien, ni Talarithes, ni Femtites, ni animaux. Tout au plus quelques herbes jaunies. Les villes et villages des quatre royaumes de Talaria, la partie habitable de Nashira, sont reliés par un vaste réseaux de galeries suspendues composées de racines de talareth. Tout qui veut voyager se voit forcé de les emprunter s'il ne veut pas mourir étouffé.

Notre héroïne aux cheveux roux (je ne vous spoile pas, regardez la couverture) se destinait à une carrière de Gardienne, un peu l'équivalent de nos forces de l'ordre. Mais cela ne convenait pas le moins du monde à son père, le comte du Royaume de l’Été, qui n'imaginait pas un seul instant laisser sa fille exercer une fonction aussi éloignée du rôle de jeune comtesse docile et distinguée qu'il voulait la voir jouer. Si bien qu'à la mort de sa première fille, grande prêtresse aux nombreux pouvoirs magiques, il envoya Talitha au monastère à son tour pour prendre sa place et le rapprocher, grâce à la position qu'elle devait y acquérir, du trône qu'il convoitait.

Seulement cette vie de prières, d'étude et de magie Talitha n'en avait jamais voulu et avant même d'être installée elle se mit à réfléchir à un moyen de s'évader de sa prison si bien gardée.
Elle en était encore à chercher un moyen de se carapater en toute discrétion quand elle fit une découverte de première importance, une découverte qui concernait sa survie. Mais également celle du monde entier.
Cette fois si elle s'évadait ce ne serait pas pour son seul plaisir mais bien pour parcourir les Royaumes de l’Été, du Printemps, de l'Automne et de l'Hiver à la recherche d'une personne, la seule personne à savoir exactement ce qui était en train de se passer sur Nashira et, peut-être, comment éviter le drame qui se préparait.

Mais si elle s'enfuyait elle serait mise à rude épreuve et ne pourrait compter que sur elle même. Et sur son fidèle esclave bien sur, prêt à tout pour sa survie et son bien être.
Mais et si son acte était mal interprété par le peuple? Et si, sans le vouloir, ils déclenchait tout deux quelque chose de bien plus gros que prévu? Est ce que ça ne rendrait pas leur mission plus périlleuse encore?


Sincèrement j'ai dévoré ce roman! Chaque chapitre est plus intense et passionnant que le précédant et tout ce qu'on veut savoir c'est "Vont-ils y arriver? Et comment?"
Je suis vraiment reconnaissante à l'éditeur de m'avoir offert la possibilité de découvrir Nashira, car sans ce partenariat je serais presque à coup sûr passée à coté de ce livre génial. Alors que maintenant ce qui est certain c'est que je me précipiterais sur le tome 2 dés sa sortie!


Points forts : De l'aventures, des voyages, des héros justes et touchants, de la magie, une rebelion. Tout est réunis pour passer un agéable moment.  Alors si vous aimez de genre d'histoires ne vous privez pas de ce plaisir et sautez sur le roman dés sa sortie.
Points faibles : C'est vrai qu'au début le vocabulaire peut déstabiliser et il faut quelques chapitres avant de ne plus confondre Talareth et Talarites, mais l'index de fin est là pour dissiper tous les doutes. Et la carte est bien pratique pour suivre plus facilement les déplacements des protagonistes dans les différents royaumes de Talaria.
Nombre de tomes : Un en français pour l'instant (sortie le 20 mars). 3 en VO (italien), le quatrième (et ultime?) est attendu en novembre de cette année.
Illustration de couverture : Paolo Barbieri

04 février 2014

Coraline - Neil Gaiman

Coraline Neil GaimanQuatrième de couverture :

La famille de Coraline vient d'emménager dans une vieille maison loin de tout, avec pour seuls voisins deux anciennes actrices à la gloire fanée et un monsieur bizarre qui élève des rats. Délaissée par ses parents accaparés par leur travail, la jeune fille, au fil de ses explorations, ne tarde pas à découvrir une porte mystérieuse. De l'autre côté l'attend un monde fantastique où tout est étrangement semblable, mais en mieux...

Ce que j'en ai pensé :

Ce livre c'est évidement celui dont a été tirée l'animation, bien sympa au demeurant, qui porte le même nom.
Je l'ai vue il y a quelques années maintenant, ce qui fait que je ne suis plus totalement certaine de ce qui s'y passe, en particulier en ce qui concerne la fin, néanmoins j'ai trouvé que l'histoire était restée très fidèle. Pour ce que je m'en souvenais du moins.

On m'avait dit que le roman était beaucoup plus terrifiant que le dessin animé, pas du tout axé enfant, là par contre je ne suis pas d'accord.
L'histoire, c'est celle d'une petite fille dont on ne donne jamais l'age, potentiellement pour ne pas perdre les lecteurs de 12-13ans si elle n'en avait eu que 11. Parfois elle se comporte franchement comme une petite ado, d'autres fois on se dit qu'elle ne doit pas avoir plus de 8 ans, c'est un détail assez perturbant quand on essaie de se la représenter autrement que comme le dessin animé nous l'a enseigné, maintenant c'est peut être juste moi qui me prend la tête inutilement.
Elle vient d’emménager dans une nouvelle maison avec ses parents un peu trop absorbés par leur boulots respectifs. C'est une fillette à l’âme aventurière qui aime fouiner partout comme toute petite curieuse qui se respecte.

Un jour, poussée par l'ennui elle va s'aventurer dans un couloir qui n'aurait même pas du se trouver à cet emplacement. De l'autre coté elle trouvera un appartement en tout point identique au sien. A quelques petits détails prés tout de même, comme des jouets vivants, des rats qui dansent et... Une autre mère.
Si je me souviens bien, dans le dessin animé Coraline va profiter un moment de cet endroit avant de commencer à avoir des doutes, hors ici ces mêmes doutes viendront nettement plus vite à elle, tout étant un peu trop faux dans cet ersatz d'appartement.
C'est donc assez rapidement qu'elle quittera ses faux père et mère dans l'intention de retrouver ses vrais parents de l'autre coté.

Hélas pour elle ses vrais parents semblent avoir disparut du monde réel et c'est à contre cœur que la petite fille va retourner dans le monde de l'autre mère pour les retrouver et les ramener avec elle.

Ce livre, pas si terrifiant que ça, semble à première vue d'avantage convenir à un public plus jeune. Malgré tout, je pense qu'il est possible de passer un agréable moment en sa compagnie tout en étant plus âgé. Moi je ne me suis pas ennuyée à sa lecture.
L'écriture est fluide, il n'y a pas véritablement de temps mort, on va de suite à l'essentiel. Ce n'est pas désagréable. Même s'il est vrai qu'une intrigue plus poussée n'aurait pas fait de mal.
De plus, m'attendant à un livre non destiné aux enfants j'ai vibré jusqu'au dernier mot du dernier chapitre dans l'attente d'un éventuel retournement de situation qui aurait tout fait basculer.
Arrive t-il ou non? Ça je ne vous le spoilerais pas ;)

Points forts : Une histoire sympa avec un conflit entre notre monde et un monde plus ou moins imaginaire ou du moins alternatif. Se lit très vite (mais ça peut aussi être un point négatif).
Points faibles : De temps en temps on ressent quand même que le livre s'adresse aux plus jeunes. Mais tant que l’âme d'enfant du lecteur n'est pas totalement morte je pense que ce n'est pas vraiment un problème.
Nombre de tomes : Un seul.

Posté par kobaitchi à 20:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,