28 octobre 2014

De retour de la Foire du Livre - Mes achats

De retour de la foire du livre de ma petite commune.
Bon, en réalité de retour depuis dimanche aprém mais on va faire comme si, hein.

C'est une assez grosse manifestation depuis plusieurs années (8 je crois) mais cette année j'ai trouvé qu'il y avait carrément moins de visiteurs que les précédentes. Fin du mois? Crise? Restrictions budgétaires? Nivellement par le bas de la population qui se sait même plus lire? Aucune idée mais ça nous a permis de faire une balade plus agréable qu'à l'accouumée.

Au niveau des achats j'ai dilapidé la totalité du budget que je m'étais accordée, j'ai même regretté de ne pas avoir pris plus...
Il y a :
L'échiquier du mal, dont je n'avais jamais entendu parler mais dont Sieu K m'a dit qu'on lui avait dit que c'était pas mal (ça fait beaucoup de on dit tout ça)
Deux recueils de Sherlock Holmes aux couvertures toutes moches.
La petite fille qui aimait Tom Gordon de Stephen King, qui est, je crois, l'un des rares que je n'avais pas encore. Ou alors un nouveau doublon.
Une tripotée de BD dont certaines sont pour offrir (Tif et Tondu au moins, peut-être les Schtroumpfs aussi)
Dracula. Le seul. Le vrai.
Le Livre sans nom, que j'ai envie de lire depuis des plombes et sa suite Le Cimetière de Diable.

Voilà de la lecture pour quelques mois, avec peut-être même quelques billets à l'arrivée. =)

 

DSC_0031


02 octobre 2014

J'ai lu quoi en septembre?

Alors, étrangement septembre fut un gros mois et je crois bien que cette fois j'ai respecté mon nombre de pages.

 Voyons ensemble la récap'.

Romans :

Le trône de fer intégrale t2  271p  (p684 à 955)  : Enfin! La critique complète arrive dans le courant du mois mais d'un point de vue général j'ai beaucoup aimé.
Baroque 'n' Roll 120p sur 373 : En cours. On en parle une fois terminé

BD:

Kid Paddle t7 48p : C'est toujours un plaisir de retrouver Kid, Horace et Big Bang. Dans ce tome les poupées de Carole sont prises pour cible, Kid fantasme sur l'hypothètique vie secrète de son père, les garçons tentent encore une fois d'entrer au cinéma pour voir un film gore et le petit barbare s'en prend toujours plein la tronche.
Les psy t8 46p : Tout comme Gaston je crois que les psys sont une des premières BD que j'ai eue dans les mains. Ça va faire 20 ans que je suis en thérapie chez le docteur Médard et je ne suis pas sur d'en voir un jour la fin. Ce qui n'est pas forcément un mal.
Tamara t1 48p : Ce n'est pas le meilleur, aussi bien au niveau dessin que scénario, en même temps c'est le tout premier tome. On fait connaissance avec les quatre protagonistes principaux, Tamara, sa maman, Amandine, Chico, le nouveau compagnon de cette dernière et Yoli, sa fille. Heureusement pour eux (et pour nous) Chico et Yoli vous beaucoup évoluer physiquement entre ce premier album et les suivants. Au niveau des camarades de classe il n'y a que Wagner et Zack qui survivront au temps, bien qu'ils n'aient qu'un rôle très mineur dans ce tome et que Zack n'ait d'ailleurs même pas encore de nom. Mais à part ça il y de bonnes idées et de chouettes gags, il est clair que la série est devenue bien meilleure par la suite mais c'était un premier album très honnête.
Bichon t1 48p : Je pensais que je vous avais parlé ce cette BD que j'ai eue à Noël passé mais on dirait que j'ai oublié, néanmoins le mix est déjà fait (depuis des mois en plus) et c'est vraiment une jolie histoire, donc je lui consacrerais un article d'ici peu, elle le mérite bien.

Manga :

L'arcane de l'aube t5 192p : L'histoire avance bien plus vite que dans les tomes précédents, certains personnages font des révélations surprenantes et on rencontre de nouveaux demi humains aux personnalités qui promettent du beau pour la suite. Une série qui mérite vraiment qu'on s'y attache.
Vampire Knight t14 et 15 384p : Kaname joue de moins en moins franc jeu, perso j'attends juste le moment ou il se fera coincer par la guilde et ou elle le réduira en cendre, Yuki prend enfin un peu les choses en mains, quand à Zero il pourrait aussi bien être mort pour ce que ça changerait à son activité... Je ne sais pas où veut en venir l'auteur mais elle a complètement perdu mon attention, déjà qu'elle n'a jamais été au top. Néanmoins comme il ne reste que deux tomes avant la fin je vais quand même les lire. Sait-on jamais, on assistera peut-être à un miracle?
Black Bulter t16 178p : Encore une série où l'objectif de départ est complètement passé à la trappe. L'histoire de ce tome n'est pas totalement inintéressante mais on est en train de perde l'essence même du titre au profit d'enquêtes où règne le surnaturel, corruptions et mensonges. C'est pas forcément une mauvaise chose mais ce n'est pas non plus mon tome préféré. Il faut dire aussi que depuis la révélation sur l'identité d'Undertaker mon attention s'est beaucoup relâchée quant à cette série.
Le maître des livres t1 192p : Je l'ai acheté pour sa couverture et son titre, sans même lire le résumé (ou à peine), et c'est un vrai coup de coeur! Je prépare une critique plus poussée.
Mon amour à tout jamais 200p : Critique complète là bas.
10 Count t1 192p : Critique complète là bas.
Adekan t 7 192p : A ce tome, étrangement, je lui reprocherais l'exact contraire de ce que je reprochais à Black Butler. la première moitié fait enfin avancer le fil rouge de l'histoire, on n'en apprend plus sur la passé d'Anry et Shiro ainsi que sur leurs capacités extraordinaires, néanmoins je m'y suis presque ennuyée. J'ai carrément préféré la seconde moitié qui reprend le format des premiers tomes, avec une petite enquête empreinte (quelqu'un pour me confirmer qu'empreinte s'écrit bien comme ça dans ce cas de figure?) de fantastique et d'humour. Par contre, à la fin du tome on apprend une chose présumée sur le passé de Shiro, sur la raison de son existence, qui met en lumière certaines zones d'ombres qui restaient en suspend depuis plusieurs tomes et on a là une accroche particulièrement aguichante pour le prochain tome.
Magdala t1 200p : Un titre acheté un peu au pif sur le stand de Point Manga à Retro Mia (je n'achète jamais autant au feeling que quand je peux toucher les livres. Voilà pourquoi j'évite les librairies comme l'ebola.) Et, si ce n'est pas un gros coup de coeur, c'est tout de même une sympathique petite découverte. Il ne se passe pas vraiment grand chose dans ce tome mais les pistes ouvertes sont intrigantes, je me laisserais sûrement tenter par le tome 2.
Une recette secrète t1 192p : Celui ci, je ne vais pas mentir, ce n'est pas moi qui l'ai choisi, n'étant pas très portée yuri au départ. Néanmoins l'histoire est mignonne et on prend plaisir à voir les deux héroïnes comprendre tout doucement les sentiments qu'elles éprouvent l'une pour l'autre tout en s'imaginant, bien sur, qu'ils ne sont pas réciproque.
Les vacances de Jésus et Bouddha t8 174p : On retrouve nos deux saint young men dans un tome toujours instructif et amusant alors qu'ils décident de prendre des vacances et de partir faire de la plongée à l'autre bout du Japon. Mais c'est sans compter sur l'intervention de tout leurs amis divins aux intentions aussi louables que maladroites.

lecture septembre

Pour un total de 2677 pages. Pas mal mais je m'attendais à plus en voyant la pile de mangas de ce mois ci. Enfin, j'ai respecté mon quota, c'est cool, et je repars pour 2000 pages en octobre.

 

 

07 septembre 2014

J'ai lu quoi en août?

Août fut très calme en matière de lecture, voici donc mon (tout) petit récapitulatif.

Roman :
Le trône de fer 337p sur 955 (p346 à 683) A l'heure où j'écris ceci il me reste une centaine de page, cette fois je peux enfin affirmer que septembre sera son dernier mois. Il était temps!

 

Manga :
Castle Mango t1 et 2 384p J'avais acheté le tome 1 lors du salon Made in Asia en débit d'année donc je l'ai relu avant d'entamer le 2. Cette mini série est un peu le contraire de beaucoup d'autres, le résumé ne m'interessait pas plus que ça mais sa lecture s'est finalement avérée très agréable.
Docteur Lapin et Mister Tigre t1 192p Pas mal mais pas mémorable.
L'enfer en Bouteille (one shot) 200p Très déçue par ce livre!J'en avais lu de très bonnes critiques mais, perso, je trouve qu'aucune des quatre histoires présentées dans ce tome n'a l'air d'être terminée. Au contraire, ça s'arrete même souvent alors que ça commençait à être intéressant. Au niveau de style graphique il est assez rétro, on accroche ou pas. Personnellement je ne suis pas hyper fan mais si l'histoire racontée est intéressante ou se prête bien à ce style ça ne me dérange pas.
Les vacances de Jésus et Bouddha t6 et 7 348p Je suis toujours fan en plus j'apprends plein de détails sur le bouddhisme que j'ignorais. Nettement moins sur le catholicisme par contre, à croire que les cours de religion sont plus complets que ceux d'histoires ou de math...
L'opéra de Pékin t2 193p Alors  que j'avais trouvé le tome 1 plutôt lent j'ai trouvé que celui faisait clairement avancer l'histoire (tout en instruisant aussi, décidément). Elle doit se terminer dans le tome 3, par contre celui ci n'est plus édité, je vais devoir fouiller un peu pour le trouver.
L'arcane de l'aube t3 et 4 384p Je ne sais pas pourquoi j'ai mis tant de temps avant d'acheter le tome 5 (plus d'un an et demi), cette histoire est de plus en plus intéressante au fur et à mesure qu'elle avance.

BD
Gaston intégrale t4 223p La BD que je fini toujours par relire même si je la connais par coeur (enfin, pas ce tome ci en particulier hein, tout les Gaston). Je me demande même si ce n'est pas une des toutes premières BD que j'ai lue.

 

Ce qui fait un total de 2261 pages et le deuxième mois d'affilée où je ne respecte pas mon objectif.
Je pars donc seulement sur 2000 pages pour septembre ;)

lecture aout copie

Posté par kobaitchi à 19:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

12 juillet 2014

Et en juin? Hein en juin, j'ai lu quoi?

Comme j'ai pas mal tardé à faire l'article du mois passé, que je met ce blog à jour vraiment très rarement et que j'ai aussi tardé à faire l'image d'illu de ce mois ci nous voilà déjà arrivé au sujet récapitulatif du mois de juin.
Je ne les ai pas écris au fur et à mesure donc j’espère que je n'en ai pas en oublié...



Manga :
Fight Girl t 9 à 15 (fin de rerererelecture. Et à l'heure où j'écris ces lignes (c-à-d il y a 10 jours...) je sais que le tome 16 arrivera demain dans ma BAL. Yeah! Mon avis sur le t1 ici et le t2 ici.)  1344p (premier pallier déjà atteint!)
Vamos Là t 1 à 3 (relecture de cette courte série. Vous pouvez trouvez mon avis sur le premier tome ici) 608p
Parapal t1 (Histoire assez étrange qui ne démarre pas trop mal mais qui ne rend pas addict non plus. J'attendrais le tome 2 pour me prononcer d'avantage) 224p
Cesare t 5 et 6 (Toujours aussi fan. Une de mes séries en cours préférées!) 448p
Vampire Knight t 9 et 10 (Je n'ai jamais été hyper fan mais là j'accroche de moins en moins) 384p

BD :
L’élève Ducobu "Le roi des cancres" et "Vivement les vacances" (Petite lecture sans prétention, pour passer le temps) 94p
Louca t1 (encore une série sur le foot... Pourtant moi et le sport ça fait deux. Au moins! Enfin, merci les 48H de la BD pour cet album une fois encore. Et puis bon, ça reste sympa même sans être fan de la coupe du monde) 76p
L'agent 212 "Un flic à l'ombre" (Malgré sans age canonique ce bon vieux Arthur me fait toujours autant (sou)rire) 46p
Le Petit Spirou "Tu comprendras quand tu s'ras grand"(Un petit grand classique?) 46p
Recueil Spirou 301 et 302 (Bon j'ai pas forcément tout lu, j'ai zappé les histoires qui ne m’intéressaient pas, donc je n'ai pas comptabilisé toutes les pages.) 900p (sur 1040)

Roman :
Les ours n'ont pas de problème de parking (J'avais tellement envie de dire du bien de ce livre écrit pas un liégeois, mais franchement j'ai déjà lu mieux, bien mieux) 208p
Le trône de fer intégrale t2 (Bon, je suis en cours de lecture. Mon avis sur le t1 ici) 94p (sur 955)

Ce qui nous fait un beau total de 4472 pages! Wow!
Je ne suis vraiment pas sur de faire mieux en juillet, ne serait ce que parce que le trône de fer va me bouffer un temps fou.

lecture de juin

Posté par kobaitchi à 02:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

13 juin 2014

J'ai lu quoi en mai?

Pour cette première participation j'ai commencé avec un petit 1000 pages à lire en un mois.
Et ce fut 1000 pages exclusivement de BD en fait.


Manga : Fight Girl t1 à 8 et 15 (relecture de toute la série (enfin la moitié, l'autre sera pour juin) pour préparer l'arrivée du tome 15. Je continue d'adorer) 1728 pages
BD : Le Royaume t4 et 5 (relecture pour l'arrivée du tome 6. Série génial et très drôle) 96 pages
BD : Le Royaume t6 (Super. Forcément)  56p
Manga : Cesare t4 (Excellent. Je ne sais toujours pas si je dois aimer ou détester Cesare. J'adore) 224p
Manga : Journal d'une fangirl t1 (Bof)  188p
Manga : Bienvenue au club t1 (Vraiment très nul. Dire que j'ai payé pour cette bouse...)  192p
BD : Notes t5 (Bon ben, très bien hein, comme tout les notes) 206p
Manga : Vampire Knight t7 et 8 ( je comprends de moins en moins ce qui se passe. Je confonds tout les personnages secondaires. Ils se ressemblent tous aussi.) 384p
Comics : Le magicien d'Oz (conquise tout d'abord par la couverture et les dessins superbes puis par l'histoire, dont je ne connaissais pas tout en fait) 216p
BD : Léonard, génie du Bal (C'est un léonard quoi) 48p
BD : Léonard, trait de Génie (pas forcément le meilleur) 48p
BD : Aldebaran t1 (Merci les 48h de la BD, voilà un titre que je n'aurais pas approché en temps normal, les dessins étant à des années lumières de ce que j'aime, mais en fait l'histoire est plutôt sympa, je pense que j'acheterais la suite. Un jour.) 50p
BD : L'agent 212, ronde de nuit (Comme tout les 212 c'est marrant, les gags ne vieillissent pas, en même temps c'est du Cauvin hein. Juste un peu choquée quand une des planches mentionne l'année et que c'est 1985, 83,82... Il y a des histoires plus vieilles que moi dans cet album! Ou plutôt, je crois qu'il n'y a aucune histoire plus jeune que moi dans cet album...) 48p
BD : Fluide Glacial, Umour et Bandessinées (Album spécial pour les 48H de la BD. Bien, bien, bien déçue pour le coup! Pas ri une seule fois, c'est un peu un recueil de leur plus mauvais gags). 50p

3534 pages. J'ai largement dépassés mon objectif de départ qui était de 1000 pages, je ne sais pas si je ferais mieux en juin. Quoique, c'est pas si mal partit.

 

 

Lire en mai

Posté par kobaitchi à 03:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


04 mars 2014

Confessions d'un canard sex-toy - t1 Préliminaires - Milly Chantilly

confessions canard sex toyQuatrième de couverture :
Dans ses rêves les plus fous, Sigmund est un majestueux canard sauvage.
Hélas, le Tout-Puissant en a décidé autrement... et fait de lui un délicieux objets de plaisir.
On imagine trop vite une existence palpitante, faite de jouissance et de volupté... Erreur!
Les confidences de Sigmund, le canard pas toujours ravi de sa condition, vous feront vibrer de plaisir rire!


Ce que j'en ai pensé :
La semaine passée, Sieu K et moi avons enfin franchis les portes d'un magasin de BD installé depuis quelques semaines dans les environs mais que nous n'avions pas encore pris le temps de visiter. Pas très grand mais bien achalandé il nous a permis à tout deux de ne pas en ressortir les mains vides.
Et si j'ai merveilleusement bien choisis la nouvelle série qui me tiendra en haleine à partir de maintenant dans le titre de Cesare, il n'en a pas été de même pour ma moitié mon tiers mon restant tout le monde.

Bien sur je vous parlerais de mon choix, parce que vraiment il en vaut la peine(!), mais tout d'abord je vais commencer par le sien. Parce qu'il est... Enfin, vous allez voir.
 
L'album est découpé en strip d'une demi page. Au départ ils n'ont aucun liens entre eux, ce qui changera quelque peu par la suite mais toujours sans grande linéarité. Ce qui n'est pas un problème en soit mais ça n'aide pas vraiment à se plonger dans l'univers du livre.

Je ne vais pas vous mentir, j'ai trouvé cette BD super chiante! Les blagues sont éculées et tombent généralement à plat.
Le dessin est sympa. Du moins les trois-quatre vraies illu qui se cachent dans ses pages...
Je m'explique, les filles dessinées sont généralement bien maitrisées, assez jolies et ,même si le style fait très illustrations de magazine féminin, ça reste un trait agréable à regarder. Le problème c'est que la majorité de l'album ne représente que Sigmund le canard vibrant et Elise la vache on ne sait pas trop quoi, et que, dans 7 cas sur 10, les cinq à six cases formant un même strip ne sont que des foutus copier/coller d'un même dessin avec juste de petits changements au niveau des yeux. Surtout que, comme si ça ne suffisait pas, le copier/coller ne sévit pas que dans les cases d'un même strip mais bien dans des strips différents. Hé oui, un bon quart des gags se passe sur le rebord de la baignoire. Avec le même dessin de canard, le même dessin de vache, le même foutu dessin de savon et quelques bulles mousseuses. Parfois on a droit à un autre décor (youpie) mais les vannes font plat sur plat et se noient malgré tout, même dans les pages sans eau.

Bon j'avoue. J'ai souris deux ou trois petites fois.
Mais vous avouerez que ça fait peu sur un album de 46 pages.

Points forts : Les (trop rares) dessins de persos sont vraiment sympa même s'ils ne sont pas non plus révolutionnaire.
Points faibles : C'est chiant, plat, pas drôle, prévisible, répétitif... J'aime bien les histoires un peu perverses d'habitude, mais là j'ai vraiment pas compris l’intérêt.
Nombre de tomes : Deux pour l'instant.

Mix canard sex toy

19 octobre 2013

Vie de Merde tome 1 - les premières fois - Grelin - Hipo

VDM-tome-1-Les-premières-foisAujourd'hui j'ai eu envie de profiter de l'offre du moment sur Izneo et de lire gratuitement une BD qui, je le pensais, avait tout pour me plaire.

Le tome 1 des VDM dessinées, sur le thème des premières fois.
Jusqu'à l'année dernière j'aimais passer régulièrement sur le site de VDM pour découvrir les nouvelles vies de merde dessinées et par la même occasion de nouveaux dessinateurs bien souvent très prometteurs. J'ai fini par arrêter d'y aller parce que leurs pages mettaient 10 plombes à s'afficher et faisaient ramer tout mon PC, quand ça ne le faisait carrément pas planter, mais peut être (probablement même)  que ce RDV est toujours d'actualité, donc si vous êtes intéressés une seule adresse : Celle ci!

Enfin bon, ce recueil me semblait donc idéal pour moi et même s'il n'était illustré que par une seule personne cela ne me dérangeait nullement vu que j'adore les dessins de Grelin!

J'ai donc commencé ma lecture avec plein de "que c'est beau!" dans la tête. Du moins jusqu'au bas le la première planche où c'est devenu "Mouais c'est beau mais c'est pas drôle...". Ne voulant pas juger ce livre trop vite j'ai continué, deux planches, trois, quatre, cinq... Je suis bien vite arrivée au bout de l'album et je l'ai virtuellement refermé en ayant peut être esquissé un ou deux petits sourires. C'est peu. Très peu! Surtout pour une BD prétendument marrante.

Alors soit je ne fais plus partie du public visé par ces blagues, soit ça a été mal adapté, soit... Bah je ne sais pas, mais c'était vraiment pas une réussite et je n'ai pas vraiment plus de choses à dire la dessus.

Ça plaira peut être aux ados, après tout pourquoi pas, il y a des boobs partout, ça plaira ça plus aux garçons je crois.
Donc je vous le conseille, là tout de suite maintenant, parce qu'il est gratuit et que si vous ne connaissez pas encore le travail de Grelin c'est une façon comme une autre de le découvrir. Mais dans d'autres circonstances je vous conseillerais plutôt de passer votre chemin, il y a tellement d'autres BD qui méritent d'avantages que vous dépensiez vos sous pour les acquérir.

Points forts : Les dessins, mais c'est bien le seul que j'ai relevé.
Points faibles : l'absence de scénario. Bon OK c'est basé sur des VDM et une VDM c'est court, mais soit ils en ont choisit une poignée qui n'étaient pas drôle d'origine soit ils ont mal scénarisé l'ensemble pour le rendre drôle, je ne sais pas.
Nombre de tomes : Série en 13 tomes (toujours en cours) où chaque tome est illustré par une personne différente sur un thème différent (les ordis, les parisiens, les mariages, les vacances, etc)

Mix VDM t1

29 août 2013

Tueurs de Mamans tome 1 - Zidrou, Benoît Ers et Ludo Borecki

tueurs de mamans 1Quatrième de couverture

Cinq adolescentes au contexte familial difficile s'amusent à commander sur le Net des punitions pour leurs mères. Le jeu tourne au cauchemar quand les punitions commencent vraiment à arriver...

Ce que j'en ai pensé

Si les premières pages peuvent laisser présager une BD ennuyeuse et trop politiquement correcte pour pré ado (une fille voilée, une black, une blondinette et une handicapée), les suivantes ont vite fait de nous rassurer. Certes toutes les tranches de la population (ou presque) sont représentées en quelques cases, mais les nonettes (nom que les filles se donnent entre elles pour une raison que vous découvrirez rapidement pour peu que vous ouvriez le livre) ne sont pas là pour nous donner un cours de "Il faut accepter les autres avec leurs différences, le monde il est beau, le monde il et gentil, tralala tsointsoin".

Donc, les héroïnes sont des ado, avec tout ce que ça implique, elles se la pète (certaines plus que d'autres), elle sont rebelles (ou elles font ce qu'elles peuvent pour en avoir l'air), elles se réunissent en secret, elles ont des règles bien à elles, elles en veulent aux adultes pour des raisons souvent triviales... Mais elles vont aussi avoir peur, surtout quand elles prendront conscience de la chose horrible qu'elles auront mis en marche.
Mais reprenons depuis le début, nos héroïnes ont toutes un point commun, elles n'ont pas de père, et c'est autour de cette excuse qu'elles décident de créer une sorte de clan.
Un soir alors qu'elles trainent ensemble sur internet elles tombent sur un site, Castigo, qui propose de châtier pour ses clients, et de la façon qu'ils décident, les gens qui ont été méchants ou désagréables avec eux.
Entrainées par leurs émotions à fleurs de peau et leur rage adolescente les 5 amies décident de s'inscrire et de commander pour leurs mères des corrections qu'elles estiment méritées.
Bien sur au départ elles n'y croient pas plus que ça, qui croirait à une telle chose de toute façon? Elles pensent juste se défouler en imaginant comment leur vengeance serait la plus douce. Mais bien vite elles doivent se rendre à l'évidence, un homme masqué, le père fouettard, débarque dans les vies des mamans et, en plus d'y mettre le foutoir, laisse un sentiment d'insécurité pour les adultes et de terreur vive chez nos héroïnes qui prennent durement conscience  de ce qui les attend.

L'histoire est scénarisée par Zidou et dessinée par Benoît Ers et Ludo Borecki. Ers qui est aussi le dessinateur des démons d'Alexia. Je n'avais pas vraiment accroché à cette première série, ce qui fait que je n'ai lu Tueurs de Mamans que parce qu'on me l'a laissé sous les yeux durant plusieurs jours et que la curiosité l'a finalement emporté. Mais vraiment je ne le regrette pas, je le conseille même!
Les deux premiers tomes sont sortit avec très peu d’intervalles (mai et juin 2013) et les deux suivants sont attendus avec beaucoup d'impatience.

Points forts : Une histoire prenante, pas du tout réservée exclusivement aux ados, une intrigue qui devient de plus en plus pressante à force qu'on avance, une fin qui donne envie d'acheter immédiatement le deuxième tome.
Points faibles : Pas grand chose en fait, une fois passée la crainte de la BD d'apprentissage de la tolérance il n'y a rien à jeter
Nombre de tomes : Série en cours, deux tomes sortit actuellement

mix tueur de maman

Posté par kobaitchi à 01:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

27 juin 2013

Songes t1 - Coraline - Terry Dodson - D-P Filippi [Lecture en ligne gratuite et légale - offre limitée à 10 jours]

Songes t1 CoralineAujourd'hui on s'attaque à un livre dont j'ai d'abord aimé la couverture et dont j'ai entrepris la lecture en grande partie parce qu'elle était gratuite...
Songes t1 : Coraline

Quatrième de couverture

Certaines frontières sont parfois si fines, si fragiles, qu'elles en deviennent transparentes. Rêve, réalité, il est tellement facile d'oublier son chemin entre ces deux mondes. Laissons donc l'innocence nous emporter en ces contrées où l'on doit abandonner toutes certitudes, toutes, sauf peut-être celle de s'y perdre.

Ce que j'en ai pensé

Comme je l'ai dis ce que j'ai d'abord aimé dans ce livre c'est sa couverture, largement inspirée de l'art nouveau. J'avais un peu peur que, comme souvent, l’intérieur se révèle ne pas du tout être de la même qualité mais mes craintes étaient inutiles, les dessins qui composent l'histoire sont tout aussi sympathique que la couverture, peut être même encore d'avantages.

Une fois le livre ouvert je fus tout d'abord happée par les paysages superbement traités et, de suite après, par toute ces machines, tout ces rouages et ces engrenages qui donnent un coté très streampunk à l'ensemble.

L’histoire en elle même c'est celle de Coraline, jeune femme engagée comme gouvernante dans une superbe maison et dont la tache principale sera de distraire le maitre des lieux, un jeune homme un peu trop absorbé  par la construction de toutes les machines qui peuplent les pages de ce premier tome.
Il ne faudra pas longtemps à Coraline pour comprendre les avantages qu'il y a à vivre dans un tel endroit avec pour seuls compagnons son jeune maitre, un majordome et une vieille femme de ménage. Mais peut être qu'à force de profiter de cette nouvelle situation, des belles robes mises à sa disposition et du lac où elle ne manquera pas de se baigner, ne remarquera t-elle pas le comportement étrange de la maisonnée...

Alors même qu'une nuit elle se réveille dans un monde onirique où elle évitera de peu le pire elle ne s'en inquiète nullement, prenant cela pour un rêve. Et au fond peut être en était-ce réellement un? Néanmoins à partir de cet instant ce genre de rêve va se reproduire encore et encore, tandis qu'en parallèle, aussi bien dans sa vraie vie que dans ses rêves un coté exhibitionniste va naitre en elle, lui faisant bien souvent oublié toute forme de décence. Serait-ce lié? Pourquoi ne semble t-elle pas le remarquer? Que savent les autres habitants de la maison qu'elle ignore? Ses rêves en sont-ils vraiment? Et ou disparaissent donc toutes ses petites culottes? Toutes ses questions devraient trouver leurs réponses dans le tome 2, en tout cas je l’espère.

Points forts : Les dessins (les paysages surtout sont à couper le souffle), le coté steampunk avec ses nombreuses machines, et pour ces messieurs je dirais la plastique de la demoiselle.
Points faibles : Les personnages manquent peut être un peu de caractère, La naïveté-innocence-débilité (barrer les réponses inutiles) de Coraline qui ne voit pas que quelque chose se trame malgré les indices aussi gros que le manoir.
Nombre de tomes : Série terminée en 2 tomes


Et jusqu'à dimanche prochain procurez vous GRATUITEMENT cette BD en location pour une période de 10 jours sur IZNEO!
Si c'est pas beau ça!

Mix Songes t1

16 juin 2013

Cœur de Pierre - Séverine Gauthier et Jérémie Almanza - oneshot

coeur de pierre couvBon bon bon.
J'ai lu pas mal depuis le dernier article, alors avec quoi vais-je continuer?
Hum, on va dire une petite BD pour changer. Un cadeau sans raison que Sieu K m'a fait.

Quatrième de couverture

Il est né avec un cœur de pierre,
elle, avec un cœur d'artichaut...

Ce que j'en ai pensé

Difficile de faire un résumé plus long sans dévoiler quoique ce soit de l'intrigue vu que l'histoire n'est pas très longue...
Je dirais donc simplement que c'est une jolie et triste petite histoire très très joliment illustrée. Les deux personnages principaux, on l'aura comprit, sont radicalement opposé. L'un fera t-il souffrir l'autre? L'une réussira t-elle a percer le cœur de l'autre? Et si un troisième personnage faisait son entrée et changeait in-extremis la fin de l'histoire?

A la lecture de ce petit compte, alors que les trop rares pages se tournent un peu trop rapidement, on voit nos petits héros camper un peu trop sur leur positions et on comprend assez vite que l'histoire finira mal pour au moins l'un d'eux... A moins qu'il ne s'agisse en réalité de son salut?
J'avoue qu'à la première et à la seconde lecture je n'ai pas ressenti la fin de la même manière, un peu comme la fin du labyrinthe de Pan que l'on ressent positivement ou négativement en fonction de son état d'esprit du moment.
J'admets bien volontiers préférer la fin de ma seconde lecture.
A lire donc. De préférence un jour ou vous avez le sourire.
Et à relire, au moins pour les superbes dessins de Jérémie Almanza.


Points forts : Les dessins, les couleurs, l’émotion dégagée.
Points faibles : Un peu trop court, mais bon c'est la taille normale d'une BD.
Nombre de tome : 1

Mix coeur de pierre