22 juillet 2014

Rush #1 Dette de Sang - Phillip Gwynne

Rush1DettedeSangQuatrième de couverture :

Dom Silvagni est né sous une bonne étoile. Il a de la chance : il vit au soleil de la côte australienne. Il a de l'argent : son père est un riche homme d'affaires. Il a du talent : ses performances sur les pistes d'athlétisme le destinent à une brillante carrière sportive. Aujourd'hui, Dom fête ses 15 ans. Mais son premier cadeau est une terrible révélation : sa famille a une dette envers la Mafia, une dette dont il est l'héritier ! Dom est contraint d'exécuter six contrats pour ces criminels, ou il subira un terrible châtiment.

Ce que j'en ai pensé :

Une fois oubliées les aberrations que l'on rencontre inévitablement dans ce genre de romans (une "malédiction" que les mâles de la famille se coltinent depuis des générations, le fait que 15 ans c'est pile l'age idéal pour réaliser des contrats totalement illégaux pour une super mafia, mafia qui d'ailleurs est au courant de tout, tout de suite parce qu'elle a visiblement des indics partout même dans un pays qui n'est pas du tout le sien au départ) et digéré le fait que l'auteur ne connaisse pas l'une des règles tacite de base des romans/jeux/films dans lesquels le risque pour les protagonistes de se faire tirer dessus est bien réel qui est : Pas d'animaux! Et si malgré tout animaux il y a on veille à leur survie péripatétipute d'étron! Parce que, oui, le lecteur moyen va bien plus se faire du mouron pour eux que pour les persos humains, d'autant plus si ceux ci font partie des persos principaux et que leur taux de survie est généralement équivalent à celui de sympatrie.

Enfin, une fois tout ceci mis de coté l'histoire se laisse lire, elle devient même plaisante. Et, si l'on ne s’inquiète pas une demi seconde pour la vie de Dom, soyons sérieux deux minutes SVP, il a 6 foutus contrats à exécuter, le butter dés le premier serait un sacré manque à gagner, on se laisse quand même gagner par une forme de curiosité, va t-il réussir? Trouvera t-il des alliés alors qu'il ne peut parler de son secret à personne? et d'attachement. Probablement d'identification aussi si on fait partie du public cible ce qui n'est pas mon cas. Parce que bon, on est quand même clairement face à une l'histoire orientée ado et même si l’intrigue est sympa la résolution de celle ci ne révolutionne pas grand chose.
Mais bon, même sans cette crainte on se laisse prendre par l'histoire, on se demande comment Dom va se sortir de ce premier contrat, on est impatient d'en savoir plus sur le Zolt et si on ne tremble pas pour eux on espère quand même les voir atteindre leur but.
Alors bon, comme bien souvent dans ce genre de livre les ados me semblent avoir une liberté démesurée par rapport à celle qu'on a réellement quand on a 15 ans (ou alors il n'y a que moi qui était cloitrée dans la plus haute tour de mon château à cet age?) mais bon c'est un peu un fait acquis dans la littérature jeunesse, et j'ai envie de dire heureusement, sinon il ne se passerait finalement pas grand chose.

Bon, par contre est ce que j’achèterais le tome 2?
Franchement j'en doute. Ce n'est pas que l'histoire soit mauvaise, loin de là, ni même que j'estime avoir largement dépassé l'age limite de fraicheur du lectorat, même si c'est un peu le cas. Non, ce qui m’empêchera d'aller plus loin avec Dom c'est tout simplement le prix! Chaque tome coute 15€ et il y aura 6 tomes en tout. Alors bon soyons clair, 15€ pour un livre s'il les vaut ça passe très bien (quantitativement parlant j'entends! Je n’émets aucun jugement sur la qualité là tout de suite) mais si c'est un livre avec finalement assez peu de contenu mais édité en gros pour faire plus de pognon le non pigeon en moi s'offusque. Une toute petite comparaison devrait vous parler d'avantage, je lis actuellement GoT t2 qui fait pas loin de 1000 pages et qui m'a couté 16 ou 17€, même si j'ai un peu bougonné au moment de lâcher les sous parce que je suis une grosse rapiat ça fait maintenant 3 semaines que je suis dessus et je n'en voit pas encore la fin, je me dis donc qu'il les vaut largement (en même temps je n'ai pas non plus l'occasion de lire deux heures par jours chaque jour, mais bon j'ai commencé Rush après, je l'ai ouvert à intervalles tout aussi irréguliers et pourtant ce dernier est terminé alors que je ne suis pas encore à la moitié du premier). Mais ici donc on a une série en 6 tomes (90€ en tout pour ceux qui ne suivraient pas) de 250 pages en moyenne (en supposant que les suivants seront du même gabarit) écrit en très gros. Pour moi c'est un très mauvais calcul de la part de l'éditeur, sortir le livre en format poche aurait permis de le vendre deux fois moins cher (et avec le même nombre de pages parce que franchement c'est écrit très très gros. Or, aux dernières nouvelles le livre s'adresse à un public de lycéens pas de retraités, ce n'est donc pas indispensable) et là il aurait totalement valu son prix qui aurait d'avantage flirté avec les 6 ou 7€. Une autre solution aurait été de réunir plusieurs contrats en un même livre (mais toujours à 15€ hein, pas question de passer à 30!) même si comme cela on aurait perdu le coté série.
Mais là, vraiment, je trouve que ça fait cher le bouquin expédié très (trop?) rapidement. Je ne connaitrais donc probablement jamais le fin mot de l'histoire et n'en ferais certainement pas grand cas.

Site officiel
Points forts : Peu voir pas de moments qui ne desservent l'histoire principale. On peut se procurer le tome 1 gratuitement à cette adresse (je ne sais pas si ça fonctionne toujours mais vous ne perdez rien à essayer)
Points faibles : Le rapport quantité/prix. Des personnages adultes un peu trop caricaturaux.
Nombre de tomes : 2 disponible pour le moment. 6 en tout.


04 février 2014

Coraline - Neil Gaiman

Coraline Neil GaimanQuatrième de couverture :

La famille de Coraline vient d'emménager dans une vieille maison loin de tout, avec pour seuls voisins deux anciennes actrices à la gloire fanée et un monsieur bizarre qui élève des rats. Délaissée par ses parents accaparés par leur travail, la jeune fille, au fil de ses explorations, ne tarde pas à découvrir une porte mystérieuse. De l'autre côté l'attend un monde fantastique où tout est étrangement semblable, mais en mieux...

Ce que j'en ai pensé :

Ce livre c'est évidement celui dont a été tirée l'animation, bien sympa au demeurant, qui porte le même nom.
Je l'ai vue il y a quelques années maintenant, ce qui fait que je ne suis plus totalement certaine de ce qui s'y passe, en particulier en ce qui concerne la fin, néanmoins j'ai trouvé que l'histoire était restée très fidèle. Pour ce que je m'en souvenais du moins.

On m'avait dit que le roman était beaucoup plus terrifiant que le dessin animé, pas du tout axé enfant, là par contre je ne suis pas d'accord.
L'histoire, c'est celle d'une petite fille dont on ne donne jamais l'age, potentiellement pour ne pas perdre les lecteurs de 12-13ans si elle n'en avait eu que 11. Parfois elle se comporte franchement comme une petite ado, d'autres fois on se dit qu'elle ne doit pas avoir plus de 8 ans, c'est un détail assez perturbant quand on essaie de se la représenter autrement que comme le dessin animé nous l'a enseigné, maintenant c'est peut être juste moi qui me prend la tête inutilement.
Elle vient d’emménager dans une nouvelle maison avec ses parents un peu trop absorbés par leur boulots respectifs. C'est une fillette à l’âme aventurière qui aime fouiner partout comme toute petite curieuse qui se respecte.

Un jour, poussée par l'ennui elle va s'aventurer dans un couloir qui n'aurait même pas du se trouver à cet emplacement. De l'autre coté elle trouvera un appartement en tout point identique au sien. A quelques petits détails prés tout de même, comme des jouets vivants, des rats qui dansent et... Une autre mère.
Si je me souviens bien, dans le dessin animé Coraline va profiter un moment de cet endroit avant de commencer à avoir des doutes, hors ici ces mêmes doutes viendront nettement plus vite à elle, tout étant un peu trop faux dans cet ersatz d'appartement.
C'est donc assez rapidement qu'elle quittera ses faux père et mère dans l'intention de retrouver ses vrais parents de l'autre coté.

Hélas pour elle ses vrais parents semblent avoir disparut du monde réel et c'est à contre cœur que la petite fille va retourner dans le monde de l'autre mère pour les retrouver et les ramener avec elle.

Ce livre, pas si terrifiant que ça, semble à première vue d'avantage convenir à un public plus jeune. Malgré tout, je pense qu'il est possible de passer un agréable moment en sa compagnie tout en étant plus âgé. Moi je ne me suis pas ennuyée à sa lecture.
L'écriture est fluide, il n'y a pas véritablement de temps mort, on va de suite à l'essentiel. Ce n'est pas désagréable. Même s'il est vrai qu'une intrigue plus poussée n'aurait pas fait de mal.
De plus, m'attendant à un livre non destiné aux enfants j'ai vibré jusqu'au dernier mot du dernier chapitre dans l'attente d'un éventuel retournement de situation qui aurait tout fait basculer.
Arrive t-il ou non? Ça je ne vous le spoilerais pas ;)

Points forts : Une histoire sympa avec un conflit entre notre monde et un monde plus ou moins imaginaire ou du moins alternatif. Se lit très vite (mais ça peut aussi être un point négatif).
Points faibles : De temps en temps on ressent quand même que le livre s'adresse aux plus jeunes. Mais tant que l’âme d'enfant du lecteur n'est pas totalement morte je pense que ce n'est pas vraiment un problème.
Nombre de tomes : Un seul.

Posté par kobaitchi à 20:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,